a
leral.net | S'informer en temps réel

En route vers la CAN 2017 : déjà vainqueur de la Libye (2-1), le Sénégal a remporté, hier à Brazzaville, son deuxième match de préparation à la CAN 2017, contre le Congo (0-2).

Le Sénégal a bouclé de belle manière sa série de matches de préparation en direction de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017. Les Lions se sont imposés (0-2), hier à Brazzaville, devant le Congo. C’est le deuxième succès en autant de matches amicaux avant la grand-messe au Gabon (du 14 janvier au 5 février 2017). Le sélectionneur Aliou Cissé et ses protégés avaient déjà dominé (2-1) la Libye, dimanche dernier, sur le même terrain.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Janvier 2017 à 11:12 | | 0 commentaire(s)|

Comme on s’y attendait, l’entraîneur des Lions a aligné un onze qui sera proche de celui qui va démarrer la compétition (le 15 janvier contre la Tunisie). Longtemps blessé au genou, Kalidou Koulibaly a retrouvé les pelouses dans l’axe, associé à Cheikhou Kouyaté pour préparer une éventuelle défection de Kara Mbodj. Devant, Sadio Mané a tenu sa place. C’est lui qui a offert la passe à Keita Baldé Diao pour l’ouverture du score (22e). Face à une équipe des Diables Rouges privée de certains cadres (ce n’est pas une date Fifa), le Sénégal n’a pas eu de problème à maîtriser son sujet. Sadio Mané a régalé le public par ses accélérations et sa conduite de balle. Sa talonnade inspirée dès le retour des vestiaires a permis à Pape Alioune Ndiaye d’inscrire son premier but en sélection suite à un service altruiste de Mame Biram Diouf (46e). Avec beaucoup de sang-froid, le milieu d’Osmanlispor (Turquie) efface un défenseur d’un geste du corps avant de fusiller le gardien à l’entrée des 5,5m.
Mais Aliou Cissé va certainement rester sur sa faim. Parce que son équipe a manqué de concentration ce mercredi. Le milieu et la défense ont perdu des ballons là où il ne fallait pas. Sans compter les fautes commises aux environs de la surface. Les attaquants ont gâché des occasions nettes de but. Avec notamment le raté de l’année de Mame Biram Diouf. Face au but vide, après un caviar de Mané, le joueur de Stoke City a manqué le cadre (75e). Sept minutes plus tôt, il n’avait pu exploiter un centre d’Ismaïla Sarr. Le joli coup-franc de Saivet au second poteau a été très mal négocié également à la réception (63e). Kara Mbodj s’élève ensuite plus haut que tous et met le cuir hors cadre sur un corner (90e).
Le Sénégal entre en lice ce dimanche face à la Tunisie dans la poule B. les Lions enchaîneront par le Zimbabwe avant de finir face à l’Algérie.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos