leral.net | S'informer en temps réel

Enfin Matar Ba ose sortir , : « Ousmane Sonko ne nous ébranle pas.Il n’a qu’à règler son problème »

C’est dans le cadre de l’organisation d’une séance de prière et de la pose de la première pierre de la deuxième tribune du stade Masséne Séne de Fatick, que Matar Ba, Maire de la même ville a saisi l’occasion pour dire à qui veut l’entendre qu’il ne laissera jamais le terrain politique au leader du Pastef en ces termes: « Ousmane Sonko ne nous ébranle pas. Il n’a qu’à règler son problème ».


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Mars 2021 à 20:21 | | 0 commentaire(s)|

« Ces derniers jours, le Sénégal a connu des moments regrettables. Nous avons pris l’exemple de Fatick qui est restée soudée et la jeunesse est sortie pour sécuriser sa ville. C’est cela qu’on attend de l’ensemble de la jeunesse sénégalaise. Elle devrait être un rempart, un bouclier, la frange qui sécurise nos parents… » narre le ministre des Sports.

Ceux qui veulent brûler le pays, savent bien qu’ils ne peuvent pas le faire. Nous devons revenir à la raison et travailler uniquement pour le développement social de ce pays. Tout sénégalais qui aime le pays doit contribuer à régler les problèmes des sénégalais dans la discipline et dans le respect.

Très en verve, l’actuel Maire de la Commune de Fatick de jeter une pierre dans à l’opposition sénégalaise: « Elle dort déjà parce que la population fait confiance au président de la République. Depuis notre réélection, on se démène, nous sommes sur le terrain pour trouver une solution. Ousmane Sonko ne nous ébranle pas. Il règle son problème ».

« Par contre, le nôtre c’est de satisfaire les besoins des sénégalais, de régler les problèmes de la population, c’est ce qui hante notre sommeil. Limiter les choses à Ousmane Sonko, moi je ne le ferai pas ».

A ses frères de parti, Matar Ba de dire: « Que ça soit alliés ou militants, tous ceux qui sont dans BBY, doivent servir de bouclier au président de la République pour réussir notre mission auprès des populations. Notre rôle ce n’est pas s’insulter avec l’opposition. Nous politiciens, devons respect et considération à la population. Que tout se fasse dans le respect strict de ses semblables, des institutions que nous devrons protéger ».

Dakar24sn.com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos