leral.net | S'informer en temps réel

Entretien - Astou Ndiaye: "Comment la 2Stv m'a chipé 'After Work'"

Décidément « After Work » n’a pas encore fini avec les polémiques. Après que Nancy Eva et Adja Astou Ait claqué la porte suite à l’arrivée de la tonitruante Aïda Patra, un autre problème survient. Cette fois, ce ne sont pas les animatrices qui se font entendre. C’est une courageuse dame du nom de Astou Ndiaye qui réclame la paternité de « After Work ». Dans cette interview qu’elle a accordée à Leral, Astou Ndiaye révèle être la conceptrice de l’émission diffusée du lundi au vendredi sur la 2Stv à partir de 18 heures. Elle ne mâche pas ses mots pour fustiger l’attitude des responsables de la première chaine de télévision privée du Sénégal. Astou montre toute sa détermination pour récupérer son « bijou ». Entretien.


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Mars 2013 à 10:15 | | 13 commentaire(s)|

Entretien - Astou Ndiaye: "Comment la 2Stv m'a chipé 'After Work'"
Vous réclamez être la conceptrice de l’émission « After work ». Racontez-nous comment vous est venue cette idée ?

« After work » m’est venue lors d’une formation de validation de mon diplôme de Délégué médical et que j’ai eu à faire des cours de management marketing. Ce qui m’a le plus marqué, ce sont des cours de développement personnel avec le professeur Thiam que qui nous a enseignés à l’école de la montre, c’est-à-dire « Les limites de Taylor », qui ne se souciait que de la productivité. Il n’y avait pas de système de motivation. On a aussi appris la classification des besoins avec Maslow Habraham. Mais moi personnellement ce qui m’a le plus marqué, c’est Stéphane Cover, « L’école de la boussole » qui dit que « Réussir sa vie professionnelle seulement, n’est pas réussir dans la vie ». C’est à cet instant même que j’ai eu l’idée de créer cette conception de l’émission « After work ». Au début, j’ai mis comme titre le mot « volontaire » parce que je ne voulais pas le porter sur les stars ou les hommes politiques. Pour moi, nous sommes tous égaux. Donc c’était la personne en tant que telle que je voulais voir, ce qui l’anime après ses heures de travail. Est-ce que cette personne nourrit sa vie spirituelle, sa vie sociale, familiale et sa propre personne. C’est ce qui m’a poussé vraiment à finaliser cette conception que j’ai eu à adresser à la 2STv


Entretien - Astou Ndiaye: "Comment la 2Stv m'a chipé 'After Work'"
Et par la suite vous l’avez déposée à la 2STv…

Après j’ai rencontré Abdou Ndiaye (Ndrl : le fils d’El Hadj Ndiaye) à défaut de voir le Directeur des programmes. Parce que c’est lui que je devais voir en premier. Parce qu’au moins, même si nous ne sommes pas experts, je connais l’éthique et la déontologie qu’on m’a enseignées et dans chaque structure, il y a ce qu’on appelle l’organigramme qu’il faut respecter. Alors quand j’ai demandé à voir le directeur des programmes, ils m’ont dit qu’il n’était pas là. J’ai demandé à prendre rendez-vous et c’est là que le vigile m’a dit : « voilà ce gars-là est un chef ici. » Moi, je croyais que c’est le Directeur des programmes parce que c’est que je voulais voir, il me dit que c’est le fils du boss. Mais, il ne m’a ni invité dans son bureau ni à s’asseoir, parce qu’il était sur le point de partir. Je lui ai signifié que je voulais prendre rendez-vous. Il m’a demandée la raison et je lui ai dit que j’ai des conceptions d’émissions initiées par moi-même que je voulais présenter à la 2STv. Je lui ai dit : « ce sont des concepts d’émissions purement politiques, éducatives et culturelles. Mais comme vous aimez tellement ce qui est folklorique, j’ai une émission qui est vraiment bien pour vous qui s’appelle « After work » ». Et là non seulement je lui ai dit le nom, mais aussi je lui ai expliqué un peu l’idée. Alors depuis juin 2012 jusqu’au mois de septembre, à ma grande surprise, j’ai vu une bande annonce portant le nom de mon émission qui passait sur leur chaine de télé. Avant cela, je suis allée voir monsieur Alioune Ndiaye, un homme de valeurs qui fut mon professeur de comptabilité parce que tout simplement j’avais appris que Marième (la femme d’El Hadj Ndiaye) était sa sœur. Ce qui m’a poussé à le faire et que la 2Stv est une chaine que j’aimais. Il m’a conseillé d’aller demander Mme Sarr, la secrétaire et je suis allée la voir. Malheureusement je l’ai eue téléphone par la suite elle m’a dit que Marième Ndiaye qui se trouve être la directrice ne peut pas me recevoir parce que c’était la veille de l'anniversaire de la 2Stv. C’est là qu’elle m’a demandé de repasser. Et ne voulant pas perdre mon temps, j’ai rappelé au téléphone avant de repasser mais, il y a son assistant Cheikhouna Touré qui a répondu. Donc j’ai eu trois interlocuteurs, j’ai fait deux entretiens de tête-à-tête et deux entretiens téléphoniques avec Abdou Ndiaye, ce qui fait quatre. J’ai fait aussi un entretien avec Cheikhouna Touré qui est vraiment gentil et Mme Sarr aussi. Madame Sarr m’a conviée d’envoyer des documents par mail et de rester à l’écoute. Donc ils m’ont donné leur adresse mail sans deviner quoi que ce soit, et j’ai envoyé trois émissions et mon Cv.


Entretien - Astou Ndiaye: "Comment la 2Stv m'a chipé 'After Work'"
Lesquelles ?

J’ai envoyé « Mon premier emploi » plus « Diar Diar » et « Espace santé ». Puisque je suis déléguée médicale, je me suis dit que je suis capable de présenter une émission sur la santé puisque je fais la promotion de la santé. Tout simplement j’ai eu à faire des cours de pharmacie et de médecine même si je ne suis pas spécialiste, il y a un langage codé et que moi en tant que tel je sais le décrypter. C’est pour cela j’ai envoyé ces trois émissions.

Et « After work » vous ne l’avez pas envoyée ?

Je n’ai pas envoyé « After Work » parce qu’au cours de l’entretien Abdou Ndiaye m’a donné son numéro de téléphone. J’ai vu qu’il était accroché à cette émission et que je voulais attendre jusqu’à avoir un entretien détaillé avec eux pour présenter ma collection, voir celles qui les intéressaient.

Donc vous n’avez pas envoyé le document ?

Je ne l’ai pas envoyé mais on a fait un entretien oral face à face.

Pourriez-vous nous avancer la date où tout à commencer ?

C’était la session académique 2011-2012 de la session de ma formation. J’ai eu à le faire et je l’ai finalisé le 8 juin 2012. J’ai donc protégé mon produit sur le numéro 32070-11-06-12au niveau du Bsda. Ce qui veut dire le 11 juin 2012.


Entretien - Astou Ndiaye: "Comment la 2Stv m'a chipé 'After Work'"
Est-ce que vous avez signifié aux responsables de la 2stv que c’est votre émission ?

Bien sûr parce que moi, je n’ai jamais eu ce genre de problèmes. Avant de faire quoi que ce soit, je suis allée voir des gens qui s’y connaissent, qui m’ont orientée. Donc je devrai commencer par faire la constatation. Mais avant même de faire la constatation, j’ai appelé mon professeur Aliou Ndiaye par téléphone, je lui ai dit : « professeur, il y a une bande annonce d’ « After work » qui passe sur la 2stv et c’est une de mes conceptions ». Au moment d’envoyer un mail à la 2stv à ce même moment j’ai envoyé un mail à mon professeur.

Est-ce que vous êtes entrée en contact avec la direction pour la sommer d’arrêter l’émission?

Sur ce, j’ai vu un huissier, il s’agit de maitre Howens Ndiaye qui est huissier de renommée à qui j’ai soumis le problème. Il m’a dit qu’il a vu la publicité de la bande annonce et il m’a fait savoir qu’il faut procéder à une constatation de faits afin de faire le procès-verbal. Alors on a adressé la lettre et il n’y a pas eu de retour, ils n’ont pas répondu. Moi, je me dis, rien que pour cette lettre, ils peuvent nous inviter à discuter autour d’une table pour voir, si vraiment c’est pour moi ou c’est à eux. Moi je n’aime pas l’injustice, donc pourquoi je vais dire que le produit d’autrui m’appartient. En âme et conscience si ça ne m’appartenait pas, je n’allais pas les interpeller. Une deuxième lettre a été attribuée le 21 septembre, cette lettre, c’est Cheikhouna Touré l’assistant qui l’a réceptionnée. C’est une assignation en référé. La troisième lettre dont le comptable de ladite chaine de télé a réceptionné, c’est une sommation valant condamnation. Alors ils n’ont pas réagi. Sur ce, on est allé au tribunal le 4 octobre 2012.


Entretien - Astou Ndiaye: "Comment la 2Stv m'a chipé 'After Work'"
Qu’est-ce qui c’était passé au tribunal ?

Le tribunal a donné raison à la 2Stv. J’étais présente après l’audience de répartition, on a fait ensuite quatre ou cinq fois autres audience de délibéré et ils n’ont pas constitué un dossier Mais dans mon dossier, même les mails que j’ai adressés à la 2stv, le 19 juin 2012, je les ai imprimés et joints au dossier. Le support de l’émission « After work » que j’ai écrit au brouillon, c’est-à-dire l’original aussi. Moi ce que je ne peux pas comprendre, comment on peut donner victoire à une personne qui n’a pas constitué de documents et qui a répondu une seule fois. Il a attendu après les quatre ou cinq fois pour dire cette conclusion : « Pour 2Stv, Origine SA, défenderesse Me Baboucar Cissé, contre Astou Ndiaye moi-même défenderesse Me Babacar Mbaye ». Dans cette conclusion Me Cissé dit que je n’ai pas adressé une demande manuscrite et je crois que le cv vaut mieux que la demande manuscrite parce que eux ils m’ont demandé mes projets, c’est à dire les conceptions et j’y ai joint mon Cv. Au moins, même si on devait travailler en partenariat, il faut d’abord avoir une appréhension, voir les aptitudes de la personne avec qui on a affaire.


Entretien - Astou Ndiaye: "Comment la 2Stv m'a chipé 'After Work'"
Maintenant que le tribunal a donné raison à la 2Stv, concrètement qu’est-ce que vous allez faire ?

Ce qui m’intrigue, c’est comment un avocat peut dire des choses qui ne sont pas vraies. Je pèse bien mes mots, il a dit qu’il a répondu à la lettre alors que non. S’il avait répondu, on aurait vu les correspondances, il y a la boite postale de mon huissier et son numéro téléphone fixe, donc s’ils avaient répondu, on allait réagir mais ils ne l’ont pas fait. Il a dit qu’il n’y a rien qui nous lie parce que je ne leur ai pas adressé une lettre. Je vous donne un exemple, vous voulez travailler en partenariat avec moi, vous me donnez l’adresse pour que je vous envoie mon projet, je vous envoie trois projets et mon cv. Est ce qu’il n’y pas quelque chose qui nous lie ? Et c’est l’avocat qui dit ça. Vraiment c’est une aberration. Je dirais tout simplement que la 2Stv est juste plus puissante que moi, je suis une tierce personne, une femme qui n’a pas d’argent, mais je dis que je suis plus riche que la 2Stv. Je suis très riche de valeurs et que je vais relancer le procès et je vais y aller jusqu’au bout.

Qu’est-ce que vous voulez dire quand vous dites que vous irez jusqu’au bout vu que le juge a donné raison à 2Stv ?

Je vais relancer le procès et interjeter appel. Il y a ce qu’on appelle la justice divine, et je demande à Dieu de m’éclairer là-dessus. Ce n’est pas pour rien qu’ils commencent à avoir ce problème relatif à cette émission. On se dit qu’on souhaite la rupture, pour un nouveau type de Sénégalais, ils n’arrêtent pas de crier les biens mal acquis, ils n’arrêtent pas de crier « nous croyons en notre justice », moi je dis non. Je dis dorénavant, il ne faut pas se fier à tout ce que l’on écrit. Je vais relancer le procès même si cela me coutera de l’argent et me prendra cinq ans, je ne me lasserai jamais avant de tirer tout ça au clair. Car ça, c’est du vol, ils ont volé. Pourquoi on donnerait avis favorable à un voleur ?


Entretien - Astou Ndiaye: "Comment la 2Stv m'a chipé 'After Work'"

Entretien - Astou Ndiaye: "Comment la 2Stv m'a chipé 'After Work'"

Entretien - Astou Ndiaye: "Comment la 2Stv m'a chipé 'After Work'"
www.leral.net



1.Posté par serbi le 20/03/2013 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mme, je viens de comprendre pourquoi cette émission est nulle. Eh bien voilà tout s'explique.

2.Posté par s le 20/03/2013 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si c'était tfm on aller tout entendre dieu merci

3.Posté par TIEYE SENEGAL le 20/03/2013 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne suis pas surpris, le SENEGALAIS EST malhonnete, dioublanguue, fenn, sathieu... cest dans leur sang.. Mais de toutes les facons.. le contenu du programme ne reflete pas ave le titre. le titre est bien, mais le programme cest NUL.. NADDA, ZERO en chiffre.

4.Posté par SEN le 20/03/2013 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE QUE VOUS AVEZ EXPLIQUE TOUT AU DEBUT DE L'INTERVIEW CONCERNANT LA CREATION D'UNE EMISSION SOUTENDUE PAR LES THEORIES DE COVER ET CE QU'ON A VU A LA TELE N'ONT RIEN A VOIR .LA 2STV A LANCE UNE EMISSION DE PETITES ECERVELEES AVEC UN IDIOT AU DEBUT POUR EN ARRIVER AVEC UNE CANCRE ET TOUJOURS AVEC L'IDIOT,SANS CONTENU;SINON DES BETISES COMME D'HABITUDE.ALORS ,TROUVEZ UN AUTRE NOM POUR VOTRE EMISSION ET ALLEZ LA PROPOSER AILLEURS

5.Posté par amadou aw le 20/03/2013 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'en doute telment mais l'emission n'est pas attribue comme son nom l'indique ta raison Mme astou ndiaye . aye sathi nguene wa 2s tv balene ma mais li dou sen amission

6.Posté par biri le 20/03/2013 16:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mdrrrr!mais cette emission est nulle!

7.Posté par Yass le 20/03/2013 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui, cette émission est plus que nulle, quelle est l'utilité pour le téléspectateur? aucune!

8.Posté par gueye le 20/03/2013 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

courage mlle NDIAYE
C CA NOS TRIBUNAUX KI NEST PAS CORROMPU AU SENEGAL MEME LES TRIBUNAUX SONT PIRES
LEMISSION TAPPARTIEN IL FAUT TE BATTRE VA EN APPEL
ELHADJ NDIAYE RESPECT T EMPLOYES SURTOUT LES FILLLES KI TRAVAILLENT POUR TOI

9.Posté par xoot xalaat le 20/03/2013 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mme vous avez été naive. Si vous donnez votre produit intellectuel à un malhonnete sans avoir rien signé avec lui, il le chipe et la Justice ne décide que sur preuves!
et elle n'a aucune preuve. Même si tout le monde sait qu'on vous a volé votre produit!!!Vous auriez dû signé un document montrant que vous les avez rencontrés. Et surtout déposé votre produit au BSDA!!!

10.Posté par xoot xalaat le 20/03/2013 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

auriez dû signer

11.Posté par fo le 21/03/2013 08:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c vré tu oré du signé mai bn du courage p etr tu croyé k ca allé arrivé ici k DIEU éclaire tt

12.Posté par rassoul le 29/03/2013 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE CROIX QUE JUSTCE DOIT ETRE RENDUE LE PLUS SAINEMENT POSSIBLE MEME SI LES CONCEPTES NE SONT PAS LES MEMES LE NOM DE L'EMMISSION DOIT FAIRE L'OBJET D'UNE SANCTION POUR UNE GRANDE CHAINE COMME 2STV

13.Posté par Concepteur Pro le 01/04/2013 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du courage, Mme...mais j'avoue que la justice a fait son travail qui ne peut s'appuyer que sur des écrits. Alors calme toi et tires en des lecons pour la prochaines fois.
Par ailleurs tu ne devrais pas te battre sans te référer dabord à la BSDA, une structure qui est la pour nous protéger. je sais que tu as réagis tout en les oubliant, mais il fallait leur demander ....avant d'aller vers un huissier.
Secondo, tu as communiquer par téléphone et envoyer par écrits....et la franchement c est une situation qui mets mal à l'aise la justice. Je peux juste te demander de concevoir d'autres et de ne pas perdre ton temps et ton argent, mais la prochaine fois croise un concepteur professionel qui te mettra sur les railles avant de te jetter dans le vide...Il faut apprendre à verouiller son concept sur toute la démarche...mais pour ca il faut etre concepteur ou avoir un coatch concepteur..Du courage.......et bonne chance ....

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos