leral.net | S'informer en temps réel

Entretien - Cheikh Mbacké Fall, Apr : "Idrissa Seck prend les Sénégalais pour des demeurés"

Cheikh Mbacké Fall est Coordonnateur des jeunes de l’Apr de la Commune de Sam Notaire à Guédiawaye. Il est également membre de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) et chargé de mission nouvellement élu à la Primature. Dans cet entretien qu’il a accordé à Leral, M. Fall est revenu sur l’Assemblée générale tenue à Guédiawaye pour démentir les informations faisant état d’une demande faite à Macky Sall d’expulser Alioune Badara Cissé et Idrissa Seck respectivement de l’Apr et de la coalition Benno Bokk Yakaar. D’après lui, ce point n’a même pas été abordé. Mais, il ne s’est pas privé de tirer sur Idrissa Seck.


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Juin 2013 à 15:00 | | 7 commentaire(s)|

Entretien - Cheikh Mbacké Fall, Apr : "Idrissa Seck prend les Sénégalais pour des demeurés"
Certains apéristes réclament le départ d’Alioune Badara Cissé de votre formation politique. En tant que responsable de l’Alliance pour la République, que pensez-vous de la situation d’ABC au sein de votre parti ?

On est en démocratie, chacun exprime librement ses opinions. Personnellement, je pense que l’heure n’est pas à la division. Certains apéristes disent qu’Alioune Badara Cissé n’a rien fait pour le parti, il n’a pas mouillé le maillot. Ce qui est étonnant. Alioune Badara Cissé est le numéro 2 de l’Alliance pour la République. S’il ne s’était pas battu aux côtés de Macky Sall, il n’aurait jamais été le numéro 2 du parti. ABC et Macky se connaissent très bien. Ils ont cheminé ensemble dans des moments extrêmement difficiles. Ces deux messieurs doivent s’asseoir autour d’une table pour l’intérêt du parti. L’Apr n’a pas à se séparer d’un si grand responsable comme Alioune Badara Cissé. Les querelles ne nous mèneront nulle part. Le parti doit être mieux structuré, permettre aux responsables de discuter des problèmes internes. A part le Directoire national, il n’existe pas d’autres instances où les responsables du parti pourraient aborder les maux du parti. C’est ça notre grand problème. Chacun doit aussi garder sa liberté de pensée. L’Apr est un parti démocratique et exclure Alioune Badara Cissé n’est pas du tout la bonne solution.

Pourtant lors de la dernière réunion des jeunes de l’Apr de Guédiawaye, à laquelle vous avez assisté, certains responsables sont montés au créneau pour demander au Président Macky Sall de se séparer d’Alioune Badara Cissé et d’Idrissa Séck…

(Il coupe) Ce n’est absolument pas vrai. On n’a pas abordé cette question durant l’Assemblée générale que nous avons tenue, dimanche dernier. Je vous explique ce qui s’est passé. Un camarade a eu l’idée de réunir les jeunes des quatre départements de Dakar autour du « Ndogou républicain ». C’est un projet qui veut réunir tous les militants autour d’un esprit républicain et créer une synergie entre les différentes structures de l’Apr. Voilà le point sur lequel nous avons discuté lors de notre dernière AG. On n’a pas abordé des questions relatives à l’exclusion d’Alioune Badara Cissé de l’Apr ou d’Idrissa Séck de Benno Bokk Yakaar. C’est Mamadou Yaya Bâ, un responsable de notre parti à Guédiawaye, qui a fait une sortie dans la presse pour dire que nous avons demandé à Macky Sall de se séparer d’Alioune Badara Cissé et d’Idrissa Séck. Ce qui est totalement faux.

Qu’est-ce qui motive la sortie de Mamadou Yaya Bâ ?

Je ne sais pas. Il faudra lui poser la question. En tout cas, il a l’habitude de nous faire ça. Il se réclame coordonnateur départemental des jeunes de l’Apr alors que le parti n’est pas encore structuré. Le coordonnateur départemental n’est pas encore élu. Je ne connais pas les raisons pour lesquelles il a fait cette sortie mais je vous rappelle que nous n’avons parlé ni d’Alioune Badara Cissé ni d’Idrissa Séck. Maintenant, chacun d’entre nous peut avoir une opinion sur ces différentes questions.

Vous ne souhaitez pas l’exclusion d’Alioune Badara Cissé de l’Apr. Et le cas Idrissa Séck ? Pensez-vous que le patron de Rewmi a toujours sa place au sein de Benno Bokk Yakaar après ses critiques à l’endroit de Macky Sall ?

Idrissa Séck a une position qui n’est pas claire du tout. On ne sait pas s’il est toujours dans la coalition. Ses ministres sont toujours dans le gouvernement et lui continue de tirer sur Macky Sall. C’est vraiment paradoxal. Mais, je le comprends. Il veut être président de la République et c’est son droit le plus absolu. Par contre, je regrette que ce monsieur prenne les Sénégalais pour des gens qui ne comprennent rien. Idrissa Seck oublie que les Sénégalais ont des mémoires. Il dit des choses auxquelles il ne croit pas. Même un bout de cheveu de Wade est meilleur que lui. Idrissa Seck n’est pas honnête. Il veut être exclu de la coalition Benno Bokk Yakaar pour aller après se victimiser. Par conséquent, je demande au Président Macky Sall de ne pas lui faire ce cadeau. Il faut l’ignorer et l’isoler. Les Sénégalais ont déjà compris son jeu. Je ne dis pas qu’il ne sera jamais président de la République du Sénégal parce que je ne suis pas Dieu. Mais, le peuple lui a tourné le dos.

Vous êtes responsable de l’Apr à Guédiawaye. Comment se porte le parti dans ce département ?

Il y a énormément de problèmes à l’Apr de Guédiawaye. Il y a des querelles entre responsables du parti qui n’est pas encore structuré. Nous devons nous unir autour de l’essentiel surtout en vue des prochaines Locales. Celles-ci vont être un test pour 2017. Si on perd les Locales, ce sera difficile de gagner la Présidentielle de 2017. On doit tout faire pour gagner le maximum de localités. A Guédiawaye, on n’a pas encore un candidat pour les Locales. Toutefois, on continue les discussions pour dégager le meilleur profil.

La durée du mandat du président de l’Assemblée nationale fait beaucoup parler. Selon vous, la Loi « Sada Ndiaye » doit-elle être abrogée ?

Absolument ! Je suis entré en politique parce que je ne supportais plus l’injustice que les libéraux faisaient subir à Macky Sall. J’étais tellement frustré par la méthode avec laquelle les députés du Parti démocratique sénégalais ont éjecté Macky Sall du perchoir de l’Assemblée nationale. C’était inadmissible. C’est la Loi « Sada Ndiaye » qui a été à l’origine du départ de Macky Sall de l'Hémicycle. Aujourd’hui, cette loi doit être abrogée. Je suis pour que Moustapha Niasse fasse un mandat de cinq ans. L’Apr ne doit pas répéter les mêmes erreurs que le Pds. Si on veut aider Macky Sall à réussir sa mission, il faut qu'on évite de se quereller avec nos alliés. On doit se retrouver pour pouvoir régler le problème des Sénégalais. Je suis convaincu que le Président Macky Sall travaille, nuit et jour, pour ne pas décevoir le peuple.

Entretien réalisé par Serigne Diaw (www.leral.net)



1.Posté par Bank le 14/06/2013 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Va rembourser le crédit que ta contracté à Téxaco

2.Posté par Boutique tigo texaco le 14/06/2013 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idy n'a pas des impayés dans les Banks.

3.Posté par rafete le 14/06/2013 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment ces gens de l'apr commencent à nous pomper l'air.
pour qui se prennent t ils pour parler au nom des senegalais ?
idy n'a fait que dire la verité , vous ferez mieux de le remercier au lieu de se mettre à l'insulter

4.Posté par Pape gueye le 14/06/2013 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ok Grand frere,je te lis de loin et je juge les idees pertinentes meme si on a pas les memes ideologies politique.Neanmoins je ne peux que te dire du courage le terrain est parseme d'epines mais seul le courage,la perseverence et la tenacite peuvent te propulser de l'avant.

5.Posté par SUCRER-SALER le 14/06/2013 16:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en tout cas a propos de l''abrogation de la loi sada ndiaye de part ta position tu constitues une exception dans cette foret d''APR qui cherchent a faire la peau a moustapha niass.IDY a fui les debats quand il s''est agi de defendre ses idees face a wade .il n''a pas eu le courage de faire face a wade et il a fait preuve d''une veritable couardise et sous le fallacieux pretexte que sa vie ainsi que celle de sa famille etait en danger.comment un tel individu peut il se prevaloir aujourdhui d''avoir la confiance des senegalais alors qu''il avait a un moment donne tout le peuple derriere lui et tout acquis a sa cause ?nonobstant cette adhesion totale du peuple a son endroit il a prefere decevoir ces derniers fuire ses responsabiltes par trouille plutot que faire face a wade.s''il avait eu le culot de faire face a wade s''il avait adopte la meme posture et la meme constance que macky dans son combat face a wade croyez vraiment que macky serait aujourdhui president de la republique ?

6.Posté par borom gualem gui le 14/06/2013 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

idypresident,je vous conseille d aller a nmjatt ziara mame cheikhna cheikh saadbou khertou avant 2017,allahou Akbar.

7.Posté par Crédit le 15/06/2013 03:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chéikh mbacké Fall koula guiss fookla kou bakh dama fayi khalissou banque bi!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos