leral.net | S'informer en temps réel

Entretien - Serigne Cheikhouna Bara Falilou Mbacké: "Souleymane Jules Diop est un malade mental, sa place est dans un hôpital psychiatrique"

La parole est comme une bombe, une fois qu'elle est lâchée, on ne peut plus la rattraper et ce n'est pas Souleymane Jules Diop qui dira le contraire. Depuis qu'il est au Palais, ses déclarations incendiaires faites depuis le Canada, du temps de son exil, sont exhumées. Aussi, devra-t-il faire face cette fois à un collectif de chefs religieux et de citoyens de tous bords, avec à leur tête Serigne Cheikhouna Bara Falilou Mbacké, qui ne lui pardonnent pas « des insultes proférées à l'encontre de hauts dignitaires religieux sénégalais ». Dans cette interview accordée à Leral.net, le fils de Serigne Bara Falilou revient sur les motifs de la marche qu’ils comptent organiser pour la fin du compagnonnage entre le président de la République et son chargé de communication. Entretien.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Mai 2014 à 09:20 | | 63 commentaire(s)|

Entretien - Serigne Cheikhouna Bara Falilou Mbacké: "Souleymane Jules Diop est un malade mental, sa place est dans un hôpital psychiatrique"
Pourquoi avez-vous initié cette marche ?

Souleymane Jules Diop s’est caché derrière le net pour dire des insanités contre les religieux du Sénégal. Il a dit toutes sortes de choses sur Serigne Saliou Mbacké à propos de Khelcom et le Ranch de Dolly. Mais, il s’en est plus pris et ouvertement à Serigne Bara Mbacké, Serigne Abdoul Aziz Sy Junior et Serigne Mansour Sy. Certes, il avait des démêlés avec Me Wade mais ça ne lui donnait pas le droit de s’attaquer aux chefs religieux. Il a tellement de rancœur contre Serigne Bara qu’il n’a pas présenté ses condoléances à sa disparition comme il avait l’habitude de le faire lorsque quelqu’un était décédé. S’il croit maintenant qu’il peut rentrer au pays vaquer librement à ses occupations en oubliant tout ce qu’il a pu dire par le passé, il se trompe lourdement.

Selon vous, qu’est-ce qui l’opposait à ce point à Serigne Bara pour qu’il se conduise avec lui de la sorte ?

Il n’y a rien qui les opposait. Lui c’est un maniaque, un malade mental. Il ne pensait pas qu’un jour il pourrait revenir aux pays et devenir un citoyen normal. Il s’en prenait à tout le monde, à Abdoulaye Wade, même Macky Sall n’a pas échappé à son fiel. Que lui avait fait Macky quand il disait que si ce dernier est allé jusqu’à devenir chef de parti, c’est qu’il y a problème et que c’est la faute d’Abdoulaye Wade ? C’est parce qu’il ne s’entendait pas avec l’ancien Président et, puisque ce dernier avait des rapports privilégiées avec les chefs religieux, il s’en est pris à ceux-ci pour l’atteindre. C’est uniquement par pure méchanceté qu’il s’est attaqué à des innocents. Maintenant, il veut mettre tout ça derrière lui et continuer à vivre tranquillement. Il faut savoir réfléchir avant de parler. Le Président des Los Angeles Clippers, qui occupe cette place depuis de longues années, est obligé de céder son club juste parce qu’il a prononcé des propos racistes à l'endroits des Noirs. Je ne peux donc pas trouver de mots pour qualifier le comportement de Souleymane Jules Diop.

Mais pourquoi avoir attendu 24 mois après son retour au pays pour réagir ?

Depuis qu’il a dit ce qu’il a dit, je suis en train de me préparer parce que je savais qu’un jour viendrait où je lui jetterai tout à la face. J’ai mes sources et je me suis bien renseigné pour pouvoir lutter contre beaucoup d’injustices qui me touchent. C’est un travail de longue haleine mais cela ne m’avait pas empêché de lui porter la réplique dans le passé et il me répondait en dehors des médias. S’il avait continué à faire ce qu’il faisait sans revenir nous pomper l’air, je n’aurais rien entrepris contre lui. Mais, puisqu’il a voulu nous imposer sa personne en se prenant pour un saint, je veux lui montrer que moi aussi je dispose de moyens plus grands que les canaux dont il a usés contre mes parents pour me venger. Je pense que la vengeance est plus aisée que l’offense. Tous ceux qui me connaissent savent que je vais jusqu’au bout de mes objectifs et j’aurai le dessus sur lui Inch’Allah ! Un stratège doit savoir quand il faut attaquer et quand il faut se replier. Je n’attendais pas, je mûrissais mon plan, je l’ai dit plus haut. Je ne sais pas si, lui, il est prêt recevoir la charge mais c’est maintenant que je suis prêt pour attaquer.

Est-ce que vous comptez également vous attaquer à Macky Sall qui l’a mis sous son aile et lui a confié sa communication ?

Mais c’est évident ! C’est très clair ! Quelqu’un qui protège votre ennemi, il est aussi votre ennemi. Souleymane Jules Diop a essayé de répondre à ses détracteurs en disant que ce sont des gens tapis dans l’ombre qui essaient de manipuler l’opinion en le positionnant comme un ennemi des mourides. Mais, moi je dis que ce sont peut-être des lobbies qui nous l’imposent. Parce que le Sénégal a perdu sa force de caractère d’antan. Je ne peux pas comprendre le compagnonnage du président de République avec quelqu’un qui l’a insulté par le passé. Pour moi, un chef d’Etat ne doit pas être amnésique surtout après tout ce que Jules Diop lui a dit alors qu’il ne lui a rien fait. Nous marchons donc contre le fait qu’on loge un malade mental dans le Palais sur le dos du contribuable alors que sa place est dans un hôpital psychiatrique. S’il y avait une justice au Sénégal, on n’allait pas loger, nourrir, protéger et nommer ministre un type comme lui. Même s’il oublie ce qu’il lui a dit, au regard de tous les insanités qu’il a dit à Serigne Bara, Macky Sall aurait eu de la répugnance à s’acoquiner avec quelqu’un comme Souleymane.

Pensez-vous donc que le fait que Macky Sall protège quelqu’un qui ne s’entend pas avec certains guides religieux, confirme que lui aussi a un différend avec les familles religieuses ?

Mais bien sûr. Le conflit est loin d’être réglé. Regardez le cas de Touba. Personne n’a jamais osé imposer quelque chose à Touba à fortiori la Cena qui rejette sa liste. C’est pourquoi le Khalife a proprement éconduit sa délégation en leur faisant avoir que, même après lui, il n’y aura jamais de parité dans la ville sainte. Cela montre que Macky Sall écoutent d’autres personnes et il n’a aucune estime pour le mouridisme. Mais, on ne récolte que ce que l’on sème. Et les difficultés que traverse le pays et la situation actuelle l’illustrent bien. Il doit se rendre compte que les chefs religieux ne sont pas des citoyens ordinaires. Donc, si Souleymane Jule Diop insulte et attaque mes parents, c’est moi qu’il offense. Mais, au-delà, il a insulté l’islam et qui insulte l’islam insulte le Sénégal. Pour dire que rien ne me fera reculer et je ferai tout ce qu’il faut pour mener le combat au plan national et international.

Comment comptez-vous mener la bataille ?

Nous ne faisons rien au hasard et nous allons tout entreprendre pour gagner le combat. Lui, lorsqu’il attaquait, il était à l’étranger. Moi, je vais mener la bataille aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du Sénégal. Je n’étais certes pas en accord avec Me Wade, mais je vais lui faire subir plus que ce qu’il lui a fait subir. Il est hors de question que Jules Diop puisse vivre librement au Sénégal comme si de rien n’était tant qu’il ne se repent pas. Je parle d’un repentir sincère comme le préconise l’Islam parce que tout ce que je fais, je le repose sur les recommandations de l’islam. Et, il y a des chartes et des règles à respecter pour le faire.

Revenons-en au plan d’actions que vous comptez dérouler...

Je ne dirai pas tout ce que je compte mener comme action mais tout le monde sait que le Magal de Serigne Fallou est le deuxième plus grand événement de Touba. Je compte saisir l’occasion pour tenir chez moi, à Touba Mosquée, une conférence presse et puis discuter avec des experts sur la conduite à tenir. De la manière dont Jules Diop a été déclaré persona non grata à Tivaouane, nous allons de même, et de façon civilisée, lui interdire de mettre les pieds à Touba.
Quelqu’un m’a une fois dit que Macky Sall aurait peut-être besoin de vous un jour, je lui ai répondu que la place que Dieu m’a réservée dans cette vie me suffit largement et je serai le seul à pouvoir m’y démettre. Car, le jour où je ne ferai plus mon devoir, c’est moi qui vais me destituer de la place où le Tout Puissant m’a mis. Je n’ai besoin de rien venant de quelqu’un qui collabore avec un fou mécréant comme Jules Diop. Même s'il voulait me nommer Premier ministre et que Jules veut le poste, je n’en voudrais plus.

Qui vous soutient dans votre combat ?

J’ai le soutien de bonnes volontés qui n’aiment pas l’injustice et qui sont d’accord qu’on redresse ceux qui dévient du droit chemin. Je n’ai derrière moi aucune formation politique et autre. Je ne suis animé que de la volonté d’œuvrer pour l’islam comme j’ai l’habitude de le faire depuis longtemps. Les Sénégalais doivent revoir leur comportement. C’est valable aussi bien pour les politiques que les chef religieux . Nous allons donc utiliser tous les canaux nécessaires (médias, réseaux sociaux, sites web) pour mener le combat. Je veux éveiller la conscience des Sénégalais et des personnes éprises de justice. J’aurai pu faire des révélations et Dieu sait que j’ai des choses sur Souleymane Jules Diop à dire, mais je ne le ferai pas parce que je ne veux offenser personne. Toutefois, qui m’offense subira ma vengeance. On ne peut pas dire des insanités contre quelqu’un impunément parce qu’on est peut-être protégé par des lobbies. Nous devons nous battre contre les lobbies homosexuels, francs-maçons, impérialistes… Je ne me bats même pas contre Souleymane Jules Diop parce qu’on ne boxe pas dans la même catégorie. C’est contre ce qu’il symbolise que je me suis toujours battu. Il y a, dans l’entourage du Président, des gens, je ne citerai pas de noms, qui n’osent pas s’exprimer parce qu’ils veulent préserver leurs postes, mais ils soutiennent tout à fait ma cause. Macky Sall, eu égard aux liens sacrés qu’il avait avec Serigne Bara, au-delà de ses prières, ne devait pas penser à faire de quelqu’un qui a osé l’insulter son proche collaborateur. Nous disons non à l’ « ordinairisation » de Touba et à la protection des diffamateurs des chefs religieux



Cliquez-ici pour regarder plus de videos