leral.net | S'informer en temps réel

Entretien avec l’ancien Ambassadeur du Sénégal en République de Corée, Amadou Dabo : « J’ai accompli ma mission, je suis toujours dans la disposition de travailler encore pour mon pays »

Apres cinq (5) ans de mission comme Ambassadeur du Sénégal en République de Corée, SEM Amadou Dabo dans un entretien accordé à Leral est revenu sur les résultats dans divers domaines qu’il a pu obtenir durant son séjour au Pays du Matin calme. Cet entretien fait suite à la distinction, par les Autorités coréennes, de Grand Croix de l’Ordre du Mérite diplomatique du Premier Ambassadeur du pays de la Téranga de 2007 à 2012.


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Mai 2013 à 15:00 | | 4 commentaire(s)|

Entretien avec l’ancien Ambassadeur du Sénégal en République de Corée, Amadou Dabo : « J’ai accompli ma mission, je suis toujours dans la disposition de travailler encore pour mon pays »

LERAL: Qui est Amadou Dabo ?

Amadou Dabo est un Sénégalais, originaire de la région de Tambacounda marié et père de 4 enfants. Je suis Administrateur civil de formation (ENAM, 1985). J’ai, tour à tour, occupé les fonctions d’adjoint au Préfet de Fatick (1985-1986), d’Inspecteur des Opérations financières aux ministères de l’Economie et des Finances et de l’Education (1998-2001), Directeur de l’Administration Générale et de l’Equipement au ministère des Affaires étrangères (2001-2003), de Premier Conseiller à l’Ambassade du Sénégal à Taipei (Taïwan) de 2003-2005, puis à Ryad (Arabie Saoudite) de 2005 à 2007. M. Dabo a aussi occupé la fonction de Contrôleur Régional des Finances de la Région de Tambacounda (1987-1993), Secrétaire général de la Chambre des Métiers de Louga (1986-1987). Ambassadeur du Sénégal en République de Corée d'août 2007 à janvier 2013.

Après 5 ans de fonction comme Ambassadeur, quelles sont les actions concrètes que vous avez menées ?

Très franchement plusieurs actions ont pu être menées et dans des domaines divers et qui ont un impact réel sur le développement économique et social de notre pays. Mais, je me dois, toute suite, de préciser, parce que c’est une précision de taille, il ne s’agit nullement d’actions individuelles mais plutôt l’œuvre d’une équipe composée d’agents compétents et dynamiques comme je l’ai d’ailleurs rappelé lors de la cérémonie de remise de décoration à la Résidence de l’Ambassadeur de Corée au Sénégal.
Je peux, pour m’en réjouir, citer quelques grandes actions dont les plus importantes sont le projet de construction de centrales à charbon de 350 MW, le projet de construction d’infrastructures maritimes et de deux bateaux assurant la liaison Dakar Ziguinchor via Foundiougne, la reprise effective de la Société nouvelle de Conserves du Sénégal (SNCDS) par le Groupe coréen Dongwon, les jumelages des ports de Busan et de Dakar celui des Universités de Femmes Sookmyung avec Gaston Berger, la signature d’accords de partenariat entre l’ASEPEX d’une part et la Korea Importers Association (KOIMA) et la Korea International Trade Association (KITA) et bien d’autres actions.
J’insiste particulièrement sur l’accord relatif au projet de réalisation de deux centrales à charbon de 350 MW à Sendou et Kounoune signé avec la Korea Electric Power Corporation (KEPCO E&C) précédemment appelée Korea Power Engineering Company (KOPEC) puisqu’il s’agit du premier investissement effectué par ce Groupe en Afrique. Vous imaginez un peu la prudence qu’il sied d’observer pour des Investisseurs en de pareilles occasions surtout quand on sait que les investissements coréens en Afrique sont encore très limités. Le Sénégal était un test majeur pour ce Groupe. Mais il fallait asseoir avant tout la confiance. J’avoue que le caractère démocratique du régime politique sénégalais m’a beaucoup facilité la tâche. C’était rassurant pour le Groupe de savoir qu’au Sénégal la transition s’est toujours faite démocratiquement d’autant que les échéances électorales n’étaient pas éloignées. Pour revenir à la construction de ces centrales, elle est importante parce qu’elle permettra d’augmenter de manière sensible la production d’électricité au Sénégal et de participer à la résorption du déficit énergétique. L’accord prévoit également le transfert de technologie et la formation du personnel de la SENELEC.

Comment le Sénégal a pu bénéficier du projet de construction en cours de deux (2) bateaux et la réalisation d’équipements maritimes par la Société coréenne Samsung C&T ?

Lorsque le Gouvernement sénégalais a émis le souhait de diversifier les moyens, tendant au désenclavement de la Casamance, j’ai pris contact avec la Société Samsung C&T pour lui soumettre l’idée de la construction de navires et d’infrastructures maritimes au Sénégal. Convaincue de la pertinence de cette idée, puisque le projet n’était pas réellement formalisé, Samsung a accepté d’entamer des négociations avec le Gouvernement sénégalais et une requête de financement fut soumise à Eximbank Corée à cet effet. Je dois signaler que les travaux de construction de ces infrastructures sont actuellement en cours.

Comment avez-vous pu pousser à la reprise de la SNCDS-SE/SNCDS par la Société sud-coréenne Dongwon Industries ?

Dans le passé, la Société nouvelle de conserves du Sénégal (SNCDS) avait connu des difficultés financières au point d’être au bord de la faillite et dès que j’en ai eu connaissance, j’ai entrepris des démarches auprès du Groupe Dongwon pour lui proposer d’ouvrir des discussions en vue d’un partenariat avec la SNCDS. Bien qu’ayant initialement ciblé le Ghana pour y investir, nous avons pu, en rapport avec la Direction générale de la SNCDS, lors de plusieurs réunions tenues à Séoul et à Dakar, convaincre le groupe Dongwon à racheter les actifs de la SNCDS et finalement un accord a été signé entre les deux sociétés, à Dakar, le 11 octobre 2012. Je signale aussi que l’unité industrielle a été inaugurée récemment.

Il parait qu’il y a une autre nouvelle société, et en perspective l’implantation de celle-ci va aboutir à la création d’emplois?

Une nouvelle société dénommée Société de Conserves en Afrique (SCA-SA) a été déjà mise sur pied et des investissements importants vont être effectués par Dongwon avec, en perspective, la création de près de 2000 emplois majoritairement occupés par des femmes.

Entretien avec l’ancien Ambassadeur du Sénégal en République de Corée, Amadou Dabo : « J’ai accompli ma mission, je suis toujours dans la disposition de travailler encore pour mon pays »
Parlez-nous des avantages du jumelage entre le Port de Dakar et celui de Busan.

En vue de contribuer à faire du Port de Dakar un centre sous-régional d’éclatement et de transbordement, un accord a été signé lors d’une visite du Directeur général du Port de Dakar, entre le port de Busan et celui de Dakar. Busan, je le rappelle, est la deuxième ville du pays qui abrite le premier port de la Corée du Sud. Aux termes de l’accord qui a été signé entre les deux ports, il est prévu une coopération en matière d’assistance, de formation, d’échanges d’expériences ainsi que d’informations techniques et commerciales dans le domaine du transport maritime et sur bien d’autres aspects techniques.

Existe-t-il une coopération universitaire entre les deux pays ?

Comme je l’ai précédemment annoncé, un jumelage a été scellé entre Sookmyung Women’s University de Séoul et l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et il est prévu un autre partenariat entre l’Université nationale de Pukyong, la plus grande Université maritime en Corée située dans la Province de Busan et le ministère sénégalais de la Pêche et des Infrastructures maritimes. Il est aussi prévu une coopération avec le Centre de formation maritime de Dakar.

En tant que représentant diplomatique du Sénégal dans ce pays, il est dans votre mission de renforcer les relations commerciales avec la Corée du Sud, pouvez-vous dire que vous l'avez réussi ?

Le renforcement des relations commerciales entre les deux pays est l’un des aspects les plus importants de ma mission dans ce pays. Et depuis ma prise de fonction, je n’ai cessé de multiplier les contacts avec les Organismes coréens, spécialises dans ce domaine, afin de renforcer les relations entre le Sénégal et la Corée. Ces actions ont abouti à la signature à Séoul de deux Protocoles d’accords entre l’Agence Sénégalaise de Promotion des Exportations (ASEPEX), d’une part et l’Association des Importateurs de Corée (KOIMA) et l’Association Coréenne du Commerce International (KITA) d’autre part. Ces deux accords permettront à l’ASEPEX d’améliorer ses pratiques en matière de promotion commerciale. Il reste bien évidemment à veiller à la mise en œuvre concrète de ces accords.

Y a-t-il d’autres dossiers en instance, bénéfiques pour le Sénégal, auxquels vous n’avez pas pu avoir satisfaction ?

C’est vrai il reste encore beaucoup à faire, si l’on mesure le potentiel qui existe. A cote des dossiers qui ont quasiment abouti, il y en a qui ont connu un début d’exécution et pour lesquels j’espère que les contacts seront poursuivis:
Il y a d’abord, le Projet de construction de la ville nouvelle du Lac Rose Riviera avec le concours de la société coréenne Land and Housing Corporation (LH) qui a accompagné la politique de modernisation de la République de Corée. La LH est une grande société spécialisée dans les travaux d’aménagement et de construction de villes. La LH s’était engagée à réaliser la Nouvelle Ville Lac Rose Riviera. Le Président et les experts de cette société ont effectué plusieurs visites au Sénégal pour la réalisation de l’étude de préfaisabilité et pour la remise du rapport qui y est relatif. Il restait pour le Sénégal à se prononcer sur le projet de contrat de préparation du master plan et de réalisation de l’étude de faisabilité.

Il y a, ensuite, le Projet d’installation d’une Unité de fabrication d’ampoules à basse consommation par la Société coréenne Kumho Electric. Un contrat d’achat de 550.000 ampoules à faible consommation avait été signé entre la société Kumho Electric et le ministère de l’Energie. Un autre accord avait également été conclu pour l’installation au Sénégal d’une unité de fabrication d’ampoules à basse consommation dans le cadre d’un transfert de technologie. L’installation de cette unité de fabrication d’ampoules aurait permis l’allègement de la facture d’électricité des ménages au Sénégal, la création d’emplois et aurait fait de notre pays un centre de distribution d’ampoules à basse consommation.
Il y a aussi le Projet d’aménagements agricoles proposés par la Société coréenne Korea Rural Community (KRC) qui est à la base de la réalisation de l’autosuffisance rizicole de la Corée du Sud. La KRC est disposée à travailler avec notre pays pour relever le défi de l’autosuffisance alimentaire et partager son expérience dans ce domaine et procéder aussi au transfert de technologie et de savoir-faire.
Et enfin, le Partenariat avec GS Corporation pour l’installation d’une usine de dessalement de l’eau de mer et d’assainissement. Des démarches avaient été menées auprès du groupe sud-coréen GS Corporation, spécialisé dans la réalisation d’ouvrages collectifs d’assainissement et de désalinisation de l’eau de mer et qui avaient abouti à la signature d’un accord de principe.

Parlez-nous de votre décoration du 25 avril dernier par Son Excellence Chong Won Shin, Ambassadeur de Corée à Dakar

Je suis profondément honoré et heureux de recevoir, au nom du Président de la République de Corée, cette distinction exceptionnelle en hommage à ma contribution au renforcement des relations d’amitié et de coopération entre la Corée et le Sénégal. C’est exactement le message qui m’a été transmis. J’ai donc été élevé, au nom de Madame la Présidente de la République de Corée, à la haute dignité de Grand-Croix de l’Ordre du Mérite diplomatique. Cette décoration m’a été remise au cours d’un dîner offert par Son Excellence Chong Won Shin, Ambassadeur de Corée à Dakar. En somme, cette distinction est une reconnaissance du travail du Personnel aussi bien diplomatique que local de l’Ambassade du Sénégal en Corée.

Cette décoration est un grand honneur pour le Sénégal, car ce prix, semble-t-il; n’a jamais été décerné à un africain ?

Pour la raison que vous avez évoquée, cette décoration, au-delà de ma modeste personne, honore tout le Sénégal et particulièrement le ministère des Affaires étrangères même si, il est vrai, j’ai tendance à faire une mention spéciale à l’Ambassade du Sénégal en Corée qui n’a ménagé aucun effort pour m’accompagner de la manière la plus efficace et la plus loyale dans cette noble mission.
Vous me permettrez donc de dédier cette décoration au Personnel de l’Ambassade, à mon épouse retenue à Séoul, pour le suivi de la scolarité des enfants et enfin à l’Association des Sénégalais de Corée pour son bon comportement en terre coréenne et sa parfaite collaboration avec l’Ambassade. Je saisis aussi l’occasion pour remercier les autorités sénégalaises, en particulier le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall, puisqu’en réalité cette décoration ne serait pas possible si l’Etat n’avait mis les moyens permettant d’atteindre certains objectifs ainsi que les ministres des Affaires étrangères des deux pays.



1.Posté par tabrou le 13/05/2013 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mission remplie alors place aux jeunes diplomates; lagamou diekhna nak

2.Posté par Makhou le 14/05/2013 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous auriez pu quand même rendre hommage ou au moins remercier Madame l'ancienne DG de l'ASEPEX qui a démarré avec vous le travail qui a permis la signature des protocoles entre ASEPEX, KITA et KOIMA.
Bravo Madame vous avez beaucoup servi votre pays et vous restez toujours digne apès qu'on vous ait demis de vos fonctions en faisant fi de votre grande compétence. Yallah diékhoul Grande Dame !

3.Posté par samuel le 14/05/2013 01:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En voilà un "non diplomate" qui a bien reussi sa mission diplomatique .

4.Posté par arame mbow le 28/08/2014 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

felicitation Mr Dabo et merci pour tout ce que vous aviez pour le senegal durant ces 5ans de service

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos