leral.net | S'informer en temps réel

Escroquerie sur le foncier : Aliou Tall «vend» une parcelle à Ndèye Ndickou Sall et «oublie» de lui remettre son titre de propriété !

Le sieur Alou Tall, agent immobilier exerçant à Nguékokh, a été traîné à la barre du Tribunal de Grande Instance (Tgi) de Mbour, pour une affaire d’escroquerie sur le foncier portant sur une somme de 930 000 FCfa, au détriment de la dame Ndèye Ndickou Sall. Depuis 2019, date de la transaction, la dame attendait de recevoir son acte administratif. A la suite d’une plainte déposée par son mari, le prévenu, arrêté depuis le 8 avril dernier, a été condamné hier à purger une peine d’emprisonnement de quatre mois de prison ferme.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Juin 2022 à 10:50 | | 0 commentaire(s)|

Confrontée à un problème d’habitation, la dame Ndèye Ndickou Sall avait requis en 2019, les services du nommé Aliou Tall, agent immobilier de son état, pour l’acquisition d’une parcelle à usage d’habitation à Nguékokh. La transaction conclue, la dame remet une avance de 350 000 francs Cfa au courtier. Le deuxième versement sera effectué un peu plus tard. Ce qui porte le montant total de la transaction à 900 000 FCfa.

Les deux parties s’entendent ainsi sur la vente d’une parcelle à Nguékokh. Le sieur Aliou Tall, après avoir encaissé l’argent, a établi pour sa cliente un acte de vente. Ce qui rassure davantage l’acquéreur, qui espère voir enfin son rêve d’avoir un terrain à usage d’habitation se réaliser.

Hélas, l’espoir de Ndèye Ndickou Sall va se transformer rapidement en cauchemar. Jour après jour, elle court désespérément derrière son titre de propriété. Son vendeur entretient le flou depuis lors, la faisant courir sans cesse, pour lui remettre les actes de propriété du terrain. Entre-temps, la dame a versé à son vendeur la somme de 30 000 FCfa pour les frais de mutation.

C’est donc de guerre lasse que, courant avril dernier, Ndèye Ndickou Sall a appelé une nouvelle fois son vendeur pour exiger son titre de propriété ou, à défaut, être remboursée. Mais cette fois-ci, Aliou Tall lui répond qu’il est déjà arrêté depuis deux jours (le 8 avril), suite à la plainte déposée par l’époux de la plaignante.

Mardi, à la barre du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Mbour, Alioune Tall a tenté de se dédouaner, en invoquant des blocages au niveau de la municipalité de Nguékokh pour la production de l’acte administratif. Ce qui a amené le président du tribunal à lui faire reconnaître qu’il n’a jamais été détenteur d’une parcelle qu’il aurait la latitude de vendre.

Depuis son arrestation, le prévenu a pris l’engagement de rembourser les 930000 FCfa soutirés frauduleusement à la plaignante. Dans son réquisitoire, le Procureur a demandé que le prévenu soit condamné à six mois de prison. Rendant son délibéré, le tribunal a condamné le sieur Aliou Tall à quatre mois de prison ferme, tout en lui ordonnant de rembourser les 930 000 FCfa à la plaignante. La contrainte par corps a été fixée au maximum.






Le Témoin


Titre de votre page Titre de votre page