leral.net | S'informer en temps réel

Euro : la France assure contre la Suède au tour principal

Pour son premier match du tour principal, la France a assuré poussivement la victoire (23-17) et fait un grand pas vers les demi-finales.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Janvier 2018 à 22:43 | | 0 commentaire(s)|

Vincent Gérard a été le héros de ce match. (S.Mantey/L'Equipe)
Vincent Gérard a été le héros de ce match. (S.Mantey/L'Equipe)

Ce match face à la Suède était une sorte d'entre-deux : un joker en puissance en cas de trou d'air des Français, déjà bien nantis en points à l'entame de ce tour principal ; ou un pas important sans être décisif vers les demi-finales de l'Euro. Ce fut d'abord un match de défense, peu spectaculaire, crispant, pour lequel les Français doivent beaucoup à Vincent Gérard dans le but français.

Samedi, le gardien français s'est mis en valeur sur plusieurs attaques suédoises, terminant le match à 19 arrêts et 53% d'efficacité, et déployant dès les cinq premières minutes une panoplie de parades qui permettaient à la France de devancer d'une tête ses adversaires. Si la France tient sa victoire (23-17), c'est avant tout grâce à lui. Mais ce France-Suède fut surtout une rencontre fermée, où on attendit sept longues minutes pour passer de 2-1 à 3-1, en première période.

Entre les deux équipes, une même tactique : des défenses resserrées et agressives. Pour preuve, Luka Karabatic en fut l'un des acteurs, en se faisant exclure dès la 22e minute.

Un écart qui met longtemps à se dessiner

 

Après une première période conclue sur le score de 10-8 en faveur des Français, les Bleus peinent à creuser l'écart. Pis, les fautes de concentration se poursuivent, au point de voir revenir les Suédois à égalité (12-12). Pour retrouver deux buts d'avance, il fallait attendre la 45e minute, avant qu'ils ne se détachent progressivement (+4 six minutes plus tard, +6 à la 54e). Les Français, trop timorés en attaque, n'ont tenté que rarement, dilapidant des possessions pourtant faciles. Cédric Sorhaindo (5 buts), Kentin Mahé (4 buts), Michaël Guigou, Valentin Porte et Nicolas Claire (3 buts chacun) ont porté l'attaque bleue.

Avec cette victoire, certes pas tout à fait convaincante, les Français font néanmoins un grand pas vers les demi-finales. Une victoire contre la Serbie, lundi à 18h15, leur assurerait leur ticket.