leral.net | S'informer en temps réel

Exclusif mediaspost: Massamba Diop, le président du parti Upr/Sénégal arrêté par la police pour avoir escroque 9 millions a un vendeur de véhicule

Le comportement du président du parti de l’Union pour la République/Sunugaal Yewouleen (UPR/Sénégal), Massamba Diop, n’honore pas les chefs de partis politiques au Sénégal. Le leader de l’Upr/Sénégal qui a investi depuis un certain temps les médias pour donner des leçons de morale à ses adversaires politiques, vient d’être arrêté par les éléments de la section de recherches de Colobane après une plainte déposée contre lui auprès du procureur pour abus de confiance et escroquerie tournant autour de 9 millions, suite à une vente de véhicule, d’après des sources dignes de foi qui se sont confiées à mediaspost.com.


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Mars 2017 à 12:25 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos

Le président du parti UPR/Sunugaal Yewouleen qui est en même temps propriétaire du parking automobile «Sen Parking» sis au rond-point Technopôle, Cité Lobath Fall  à qui on avait confié la vente d’un véhicule de marque BMWX5 pour un montant de 13 500 000F en début janvier, a réussi à le vendre après avoir trouvé un acquéreur.

Après avoir encaissé la totalité de la somme, c’est-à-dire les 13 500 000F, l’attitude du leader de UPR Sénégal commençait à être incompréhensible. Au lieu de remettre l’argent au propriétaire du véhicule du nom de A. Diop, Massamba Diop l’utilisera à d’autres fins.

Il déclare au propriétaire du véhicule que l’acquéreur n’a finalement pas viré l’argent. En lieu et place, il lui donne 5 000 000F qu’il a empruntés auprès du trésorier de son parti, selon ses propres termes, comme mentionné dans la plainte dont nous avons copie.

Face à ce jeu incongru, toujours selon nos sources, le propriétaire du véhicule, le sieur Diop a réussi à entrer en contact avec l’acquéreur répondant au nom de O. Diédhiou. Ce dernier surpris d’entrée, lui a certifié, preuve à l’appui, avoir versé l’intégralité de la somme à Massamba Diop avant d’acquérir le véhicule. Pour montrer sa bonne foi, M. Diédhiou exhume des documents attestant les deux versements : un premier versement de 10 100 000F le 6 janvier 2017 et un second pour un montant  de 3 400 000F  le 12 janvier.

Suffisant pour démasquer Massamba Diop. Ne pouvant plus nier les faits, le leader de l’UPR refuse de rembourser l’argent et profère des menaces, nous renseignent nos sources. Et ce n’est pas tout puisque le sieur Diop a mentionné dans sa plainte que Massamba Diop est allé jusqu’à le menacer en lui disant qu’il n’est pas n’importe qui dans ce pays. C’est ainsi que A. Diop a décidé de porter plainte auprès du procureur. Après plusieurs enquêtes et recherches, les éléments de la section de recherche de Colobane ont fini par mettre la main sur lui. Il a été cueilli manu militari ce jeudi vers 19 heures  pour être acheminé à la section de recherches de Colobane.

Par Jacques Ngor Sarr

Mediaspost.com