leral.net | S'informer en temps réel

Exclusion de Farba Senghor et Pape Samba Mboup : les libéraux de Linguère déchirent la résolution

La section du Parti démocratique sénégalais (PDS) de Linguère condamne, avec la dernière énergie, l’exclusion de Farba Senghor et de Pape Samba Mboup.


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Mars 2017 à 13:23 | | 0 commentaire(s)|

Exclusion de Farba Senghor et Pape Samba Mboup : les libéraux de Linguère déchirent la résolution

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Face à la presse locale, les partisans d’Habib Sy ont tiré à boulets rouges sur Oumar Sarr, Abdoulaye Wade et Karim Wade qui, selon eux, sont en train de liquider des pionniers du PDS qui ont tout donné au parti libéral. Selon le secrétaire général de la section PDS Linguère, Souleymane Jules Diop, « Oumar Sarr est un incapable. Le parti marche à reculons et il faut que l’opinion sache qu’il y a un deal entre Abdoulaye Wade et le régime actuel ». À l’en croire, Karim Wade ne sera pas leur candidat, tant que cette décision ne sera pas annulée.

Pour M. Diop qui est également chargé de communication de la fédération départementale du PDS de Linguère, « tout le problème du parti, c’est Abdoulaye Wade qui veut liquider les leaders qui l’ont accompagné dans ces combats pour placer toutes les personnes qui sont favorables à son fils Karim Wade ».

Les libéraux de Linguère ont également dénoncé la gestion d’Omar Sarr qui d’après eux, « est une simple marionnette à la tête du parti ». A leur avis, « le Comité directeur est composé essentiellement de Pro-Karim qui n’ont aucune légitimité politique ». Souleymane Jules Diop d’inviter le président Wade à aller au bout de sa logique en « en statuant les autres responsables comme Aida Mbodj et Habib Sy qui ont publiquement manifesté leur désir de briguer les suffrages des Sénégalais ».

La section communale du PDS de Linguère appelle les autres responsables libéraux à « prendre leurs responsabilités » face à ce qu’elle considère comme « un abus de pouvoir". Elle envisage une série d’actions dans les jours à venir, si Me Wade ne revient pas sur sa décision « impopulaire ».

Vox Populi