leral.net | S'informer en temps réel

FASEG : pourquoi la tension monte entre le recteur et l’administration

Le Doyen et les chefs de départements de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) sont très en colère contre le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Ils reprochent au Professeur Amadou Aly Mbaye d’avoir recruté cinq enseignants en violant toutes les procédures.


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Janvier 2021 à 20:47 | | 1 commentaire(s)|

FASEG : pourquoi la tension monte entre le recteur et l’administration
Le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) et l’administration de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) sont à couteaux tirés. Selon des informations de «L’AS», il est reproché au Professeur Amadou Aly Mbaye d’avoir recruté cinq enseignants en faisant fi de la procédure normale à suivre.

Selon leurs sources, après sa nomination, il a pris la décision unilatérale de recruter ces enseignants sans l’avis des chefs de départements de Gestion et d’Economie, qui doivent normalement lancer un appel à candidature lorsqu’il s’agit pour leur faculté de procéder à un recrutement d’enseignant.

Mais à leur grande surprise, ils ont découvert que Ahmadou Aly Mbaye, Pr. d’Economie, qui est issu de la FASEG, a outrepassé ses prérogatives, foulant aux pieds les leurs. Lui ayant indiqué qu’il avait tort sur toute la ligne, les chefs de département ont reçu un niet catégorique de la part du Recteur qui a refusé purement et simplement de revenir sur sa décision.

Une attitude qui a poussé les chefs de départements à «bloquer» l’entrée en service des 5 recrues du Professeur Amadou Aly Mbaye.
En guise de représailles, d’après certaines indiscrétions, ce dernier a bloqué les salaires de cinq enseignants de la FASEG dont le recrutement a été validé par son prédécesseur Pr Ibrahima Thioub, avant son départ.

A la demande des chefs de départements qui exigent le payement des salaires des enseignants recrutés à la suite d’un appel à candidature et de la validation de leurs dossiers par une commission, Professeur Amadou Aly Mbaye leur a opposé un niet catégorique. Non contents de l’attitude du Recteur, l’administration de la FASEG va saisir la chambre administrative de Cour Suprême pour faire annuler les arrêtés d’Amadou Aly Mbaye concernant le recrutement des cinq nouveaux enseignants.

Sur le plan syndical, la Section SAES (Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur) de la FASEG s’est saisie de la question pour contraindre le Recteur à revenir sur sa décision. De bonnes volontés tentent de rapprocher les positions, mais le malaise est déjà installée.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos