Fass avertit Assane Ndiaye : « Papa Sow ne luttera pas après le 19 novembre »


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Octobre 2017 à 13:23 | | 0 commentaire(s)|

Vieux Bâ, parrain du lutteur Papa Sow et responsable de l’écurie Fass, met en garde le promoteur par rapport à un éventuel report du combat contre Ama Baldé. Dans un entretien avec le quotidien Sunu-Lamb, il soutient que son protégé ne luttera plus, passé le 19 novembre. «Le ministre des Sports et le président du Cng ont tous donné leur avis sur les combats qui ont été reportés. Je ne sais pas pour le promoteur Abdou Fall, mais pour Papa Sow/Ama Baldé, le promoteur Assane Ndiaye n’a pas d’alibi pour ne pas organiser le combat.

Le stade Léopold Sédar Senghor sera libre le 14 novembre. Donc, le duel peut bel et bien se tenir le 19 novembre. Papa Sow s’entraîne aussi en direction de cette date. Qu’Assane Ndiaye se prépare pour le 19 novembre car nous sommes prêts depuis plus de 15 mois
», lance-t-il.

«Je discute souvent au téléphone avec le promoteur Assane Ndiaye. Et à chaque fois, je lui rappelle la date du combat. Ce sera le 19 novembre prochain. Un premier report pour le cas de force majeur, oui. Mais un deuxième report pour les caprices du promoteur, là je dis non. Assane Ndiaye sait en âme et conscience que Papa Sow ne va pas lutter au-delà du 19 novembre. Passé cette, on va signer un autre contrat… », insiste Vieux Bâ. Avant lui, c’est Jules Baldé, le frère de Ama Baldé l’autre protagoniste, qui a haussé le ton.

« A l’heure où je vous parle le combat est maintenu au 19 novembre. Abdou Bakhoum, le manager d’Ama Baldé, nous a rassurés que le combat se tiendra parce qu’il n’y aucun cas de force majeure. Les deux lutteurs sont prêts. Donc, rien ne s’oppose à la tenue du combat. Pour un nouveau report, je n’y pense même pas. Puisque passé le 19 novembre, Ama Baldé ne va plus lutter. Le promoteur Assane Ndiaye perdra ses avances sur cachet… », a-t-il averti.