leral.net | S'informer en temps réel

Femme battue à Touba : "L'action publique va se poursuite, malgré le désistement de la victime" ( Me Babou)


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Août 2018 à 14:10 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Rebondissement dans l'affaire de la femme violentée par son mari, il y a une dizaine de jours à Touba. Ndèye Coumba Diop, la présumée victime, qui avait déposé une plainte contre son époux, Bara Sow, et commis l'avocat Me Abdoulaye Babou pour défendre ses intérêts, a finalement retiré sa plainte à la brigade de gendarmerie de Touba.

Selon Me Abdoulaye Babou qui a donné cette information, sa cliente s'est désistée sous la contrainte de ses parents. Mais, signale-t-il, ce désistement n'empêchera pas le procès de se tenir à la date retenue, jeudi 9 août, devant le tribunal d'instance de Mbacké.

"Une plainte retirée sous la contrainte n'a aucune valeur, indique Me Babou. Et même si Ndèye Coumba Diop était d'accord, cela n'empêche en rien la tenue du procès. Parce que la victime a l'action civile pour obtenir la réparation de son préjudice subi en allocation de dommages intérêts, et elle peut y renoncer, toutefois l'action publique est exercée par le procureur de la République au nom de la société pour le délit commis et celui de trouble à l'ordre public."

L'avocat souligne que "Bara Sow risque un an ferme sans possibilité de sursis en application des articles 294 et 297 bis du Code pénal".





Seneweb