Finale Cameroun/Egypte: les portiers El Hadary et Ondoa, un duel des extrêmes

La finale de demain entre le Cameroun et l'Egypte sera aussi marquée par le duel entre Essam El Hadary et Fabrice Ondea que vingt-trois ans séparent.


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Février 2017 à 12:56 | | 0 commentaire(s)|


Conflit de générations! Entre Essamddine Tawfik El Hadary et Fabrice Ondeao, les deux gardiens qui s'affrontent ce dimanche, il y a vingt-trois ans. A 44 ans, l'Egyptien est le joueur le plus âgé de cette 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations. Ce qui ne l'a pas empêché de qualifier son équipe pour la 9e finale de son histoire dans le tournoi continental. Préposé sur le banc de touche au coup d'envoi de la Can, l'emblématique portier a profité de la blessure du titulaire, pour reprendre un poste qu'il occupe depuis de deux décennies.

Avec un seul but encaissé ( face au Burkina Faso), après plus de dix heures dans la cages, El Hadary symbolise à merveille la millénaire civilisation égyptienne. Avec son club Al Ahly, il a été sept fois champion d'Egypte, quatre fois vainqueur de la coupe nationale, remporté trois super coupe et trois Ligues des champions.

A cela s'ajoute une Coupe suisse glanée avec le FC Sion, en 2010. Depuis vingt ans et une longue carrière couronnée de plus de plus de 160 capes internationales, il a déjà remporté quatre titres de Can avec les Pharaons (1998, 2006, 2008 et 2010). Et s'il s'imposait face au Cameroun dans cette finale de dimanche, il entrerait davantage dans les pyramides de l'histoire, avec un cinquième sacre.

En face, il aura un jeunot de 21 ans, nourrisson lorsque le légendaire portier égyptien remportait sa premier Can , au Burkina Faso. Phénoménal depuis le début de la Can, le jeune portier camerounais , formé à La Masia du FC Barcelone, a confirmé au Gabon qu'il fait partie des meilleurs gardiens du continent. Auteur d'un arrêt venu d'ailleurs dans les arrêts de jeu du dernier match de la phase de poule du Groupe A, face au Gabon, Fabrice Ondoa a permis de préserver le match nul devant le pays organisateur.

Acheté durant le dernier mercato par le Fc Séville qui l'a prêté, dans la foulée, avec option d'achat au Gimnastic Tarragone, en deuxième division espagnole, le gardien des "Lions Indomptables" est pour beaucoup dans le parcours des Camerounais. Malgré son jeune âgé, le natif de Yaoundé est déjà l'un des piliers de la sélection dirigée par Hugo Broos; avec ses 25 capes. Ce qui ne représente qu'une miette face aux 160 sélections d'El Hadary.

Autant dire que la finale de demain sera aussi un duel entre l'expérience et le talent.