leral.net | S'informer en temps réel

Financièrement, le PSG va devoir trouver des solutions pour faire venir Neymar

Pour faire venir Neymar, le PSG va devoir trouver un moyen de payer un immense transfert sans se faire punir par le Fair-Play Financier de l'UEFA.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Juillet 2017 à 10:48 | | 0 commentaire(s)|

Trois dossiers très difficiles à gérer sur la table du PSG. Chacun avec ses spécificités. Mais le Paris Saint-Germain met tout en œuvre pour faire signer une pointure cet été, entre Alexis Sanchez (Arsenal), Neymar (Barcelone) et Kylian Mbappé (Monaco).

Après le prodige monégasque, tous les regards se tournent actuellement sur Neymar, dont la clause à 222 millions d'euros permet à Paris de ne pas avoir à négocier avec le FC Barcelone. Sauf que les Parisiens n'ont pas oublié l'attaquant du club de la Principauté. Antero Henrique garde ainsi un contact régulier avec l'entourage de l'international français, que Monaco ne souhaite absolument pas vendre cet été et encore moins, à Paris. Des discussions autour d'une prolongation ont même été engagées avec l'ASM. Seule la volonté du joueur peut encore faire pencher la balance.

Paris cherche un moyen de payer le colossal transfert de Neymar

Pour Neymar, le dossier qui agite les supporteurs parisiens ces derniers jours, le PSG cherche toujours la meilleure solution pour payer sa clause libératoire, tout en restant dans les clous du Fair-Play Financier.

S'il n'y avait que la clause à payer, Paris aurait pu accélérer les choses, mais la réalité est plus complexe. Outre le transfert, le club de la capitale a proposé au Brésilien un salaire de 30 millions d'euros net d'impôts par saison sur cinq ans. Ce qui coûte presque trois fois plus cher au club, après imposition. On ne s'arrête pas là. 40 millions de prime à la signature devront être versés à l'attaquant, tout comme les différentes commissions à donner aux intermédiaires dans ce dossier dont le père du joueur.

Avec autant de liquidités à sortir, Paris doit trouver un montage lui permettant d'amortir ce transfert. Si des rumeurs expliquaient que le joueur pouvait payer sa clause libératoire lui-même ou que le PSG se servirait d'entreprises externes pour que le montant du transfert ne s'affiche pas sur ses comptes, l'UEFA ne laisserait pas passer ça.

Contactée, une source au sein de l'instance européenne expliquait dimanche, que l'UEFA était attentive au dossier Neymar, mais qu'aucune enquête ne pouvait être lancée sur un transfert qui n'est pas conclu.

Les dessous du transfert de Neymar au PSG

Si le Brésilien venait à signer dans la capitale française, l'UEFA vérifierait la provenance de l'argent utilisé et la manière dont Paris a effectué les versements. Pour s'assurer que les dirigeants français respectent les règles mises en œuvre dans le cadre du Fair-Play Financier. Si Neymar a donné son accord pour rejoindre Paris, l'aspect économique est aujourd'hui le plus gros problème du PSG.

Qui tente, avec l'aide de son équipe juridique, de trouver une solution rapidement.



Goal



Cliquez-ici pour regarder plus de videos