leral.net | S'informer en temps réel

Flopée de candidatures pour la Mairie de Kaolack: Du «Door marteau» pour faire pression sur Macky Sall, selon un pionnier de l’APR

A Kaolack, la tendance des responsables politiques de la mouvance présidentielle est d’organiser des rassemblements politiques tous azimuts, pour manifester leur candidature à la mairie de la ville. Selon un responsable local se disant membre fondateur de l’Alliance Pour la République (APR), ces déclarations de candidature n’ont rien de sérieux. Au contraire, elles seraient du « Door marteau » (arnaque) fait par ces prétendants, pour être servis le moment venu, lors des pourparlers destinés à laisser Mariama Sarr diriger la liste de Benno. "Le Témoin"


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Juillet 2021 à 14:18 | | 0 commentaire(s)|

Flopée de candidatures pour la Mairie de Kaolack: Du «Door marteau» pour faire pression sur Macky Sall, selon un pionnier de l’APR
Tél un phénomène, les déclarations ou annonces de candidature au sein de la mouvance présidentielle se multiplient et émanent des responsables les plus divers, allant des moins populaires aux plus en vue.

En effet, depuis l’annonce de la date de la tenue des élections locales en janvier 2022, et malgré la volonté affichée du chef de l’Etat Macky Sall d’envoyer ses troupes à cette compétition sous la bannière d’une liste unique de Benno Bokk Yakaar, des responsables du camp présidentiel font des pieds et des mains pour trôner à la mairie de Kaolack.

Modou Ndiaye Rahma, Amadou Diallo de And Takkou Takhawou Kaolack, Serigne Mboup, Convergence des forces républicaines de Babacar Lô Ndiaye etc., la liste est très loin d’être exhaustive des prétendants à cette mairie. Ils cherchent tous à éjecter Mariama Sarr du fauteuil municipal.

Cependant, selon beaucoup d’observateurs, la plupart de ces candidatures seraient fantaisistes et ressembleraient plus à « un chantage exercé sur le Président Macky Sall», selon Abdoulaye Khouma, pionnier et responsable du parti au pouvoir dans la localité.

Lors d’un meeting qu’il a organisé au quartier Fass Cheikh Tidiane, Khouma n’a pas mâché ses mots en parlant de « door marteau » à propos de ces déclarations de candidatures. Selon lui, tous ces politiques qui se déclarent, n’ont aucun poids électoral dans la capitale du Bassin arachidier.

Mieux, estime-t-il, il s’agit pour la plupart d’hommes d’affaires qui cherchent à être servis par le Palais lors des négociations, pour, le moment venu, se désister en faveur de Mariama Sarr et lui permettre de diriger la liste de la coalition présidentielle.

En effet, Khouma, qui dit être aux côtés du président Macky Sall depuis les premières heures de la création de l’Alliance pour la République, a averti son patron, pour qu’il ne tombe pas dans ce qu’il appelle le piège de grands stratèges de la politique, qui ne sont animés que par leurs propres intérêts.

Enfonçant le clou, il soutient que « ces leaders politiques ont les mains souillées et n’eut été la volonté de Macky de mettre le coude sur leurs dossiers, ils seraient en prison ». Waw !

L’occasion a été saisie par Abdoulaye Khouma pour déplorer le manque d’assainissement dans la commune, l’insécurité dans certaines poches due au manque d’éclairage, entre autres.







Le Témoin



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page