leral.net | S'informer en temps réel

Football: Dortmund battu par Monaco en Ligue des champions

Le Borussia Dortmund, victime la veille d’une attaque aux explosifs, s’est incliné 3-2 à domicile face à l’AS Monaco, en quart de finale aller de la Ligue des champions de football, ce 12 avril 2017.


Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Avril 2017 à 21:57 | | 0 commentaire(s)|

Le quart de finale aller de coupe d’Europe de football (Ligue des champions UEFA) entre le Borussia Dortmund (BVB) et l’AS Monaco (ASM) s’est-il en partie jouer la veille du match ? Vingt-quatre heures après avoir été la cible de trois explosifs, les joueurs du club allemand en tout cas eu beaucoup de mal à jouer avec relâchement, ce 12 avril 2017. La faute, sans doute, à cette violente attaque contre leur bus dont l’origine (terroriste ?) reste à déterminer.

Une défense du Borussia en souffrance

Privés du défenseur central Marc Bartra, blessé au bras droit hier soir, les vice-champions d’Allemagne ont souffert face aux assauts monégasques, en première période. Notamment Sokrátis Papastathópoulos qui a concédé un penalty (manqué par Fabinho, 17e) pour une faute sur Kylian Mbappé avant de laisser le jeune attaquant conclure de la cuisse suite à un centre de Thomas Lemar (0-1, 19e).

Kylian Mbappé était hors-jeu sur cette action mais ce n’est la seule décision arbitrale qui a provoqué la colère du Borussia. A la 35e minute, Sven Bender marque en effet  contre son camp sur un centre d’Andrea Raggi (0-2). Le défenseur central, qui a catapulté le ballon au fond de ses propres filets de la tête, estime avoir été déséquilibré par l’attaquant monégasque Falcao.

 

Doublé de Kylian Mbappé

La formation allemande étant dépassée en défense et inefficace en attaque, son entraîneur, Thomas Tuchel, revoit sa copie à la pause. Il remplace Bender et Marcel Schmelzer par Nuri Sahin et Christian Pulisic. Des choix plus offensifs qui s’avèrent vite payants puisqu’Ousmane Dembélé réduit le score suite à un mouvement rapide entre Raphaël Guerreiro, Pierre-Emerick Aubameyang et Shinji Kagawa (1-2, 57e).

Les joueurs de l’ASM doivent ensuite faire le dos rond et attendre l’occasion de reprendre le large au score. La première opportunité survient à la 75e minute lorsque Falcao efface le gardien adverse Roman Bürki mais frappe à côté du cadre. La seconde, qui est la bonne, est encore l’œuvre de Mbappé. Le jeune avant-centre intercepte le ballon sur une passe hasardeuse et s’en va tromper Bürki avec une frappe enroulée.

Shinji Kagawa entretient l’espoir allemand

A 3-1 à l’extérieur, l’affaire aurait presque été pliée en faveur de Monaco, avant le quart de final retour du 19 avril. Mais un moment d’inattention permet à Shinji Kagawa de ramener le Borussia à 2-3 et de rendre cette défaite moins amère...

RFI

 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page