leral.net | S'informer en temps réel

Free vend ses antennes à la société Helios Towers pour 105 milliards F CFA

La vrai info c’est: la multinationale Helios Towers, dont le siège se trouve à Londres, a annoncé ce mercredi 12 août la signature avec Free Sénégal d’un accord pour l’acquisition de ses 1 200 sites pour un montant 160 millions d'euros (105 milliards F CFA). Notez bien qu’il s’agit d’un accord, donc qui sera certainement soumis à l’appréciation des autorités sénégalaises, notamment du régulateur. Il est prévu que la transaction soit conclue d'ici le premier trimestre 2021.


Rédigé par leral.net le Jeudi 13 Août 2020 à 13:25 | | 0 commentaire(s)|

Helios Towers est ce qu’on appelle un opérateur d’infrastructures. Il exploite les tours de télécommunications et des infrastructures passives. En langage simple, c’est lui qui s’occupe de l’installation des antennes pour la téléphonie, l’Internet et autres, assure leur maintenance et au final les loue aux opérateurs.

Il est présent sur le continent africain depuis sa création en 2009 et opère au Ghana, en Tanzanie, en République démocratique du Congo et en Afrique du Sud. Le Sénégal sera donc son sixième pays d’opération.

Petite analyse rapide :

Kabirou Mbodje de Wari avait proposé de racheter Tigo en février 2017 pour un montant d’environ 80 milliards FCFA. Quelques mois après c’est finalement le consortium Xavier Niel, Yérim Sow et Axian qui prend possession de Tigo. Le montant de la transaction n’a pas été rendu public. Mais nous pouvons prendre comme référence celui proposé par Kabirou Mbodje.

Moins d’un an après le rebranding de Tigo vers Free, l’opérateur vend ses « antennes » (uniquement) pour 105 milliards F CFA. C’est une sacré bonne affaire pour les propriétaires de Free. Et puis ce cash à plus de 100 milliards F CFA pourra être réinvesti dans la boite.

L’autre gagnant dans cette opération, c’est la société Helios Towers qui pose ainsi ses pieds au Sénégal.

Dans le fond, c’est également une bonne chose pour le secteur des télécoms au Sénégal. C’est une pratique très courante dans les telcos, surtout en Afrique.

Les opérateurs d’infrastructures favorisent une optimisation de l’investissement des opérateurs classiques, qui vont pouvoir se concentrer davantage sur leur coeur de métier.

Et quel autre opérateur va vendre à son tour… ses tours ?
Je te vends mon immeuble ensuite tu vas me le louer. Je vais l’équiper et mettre en location les appartements et les chambres :)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page