leral.net | S'informer en temps réel

Gestion de la ville de Saint-Louis, les maires Mansour Faye et Cheikh Bamba Dièye s'accusent de vol

Le maire de Saint-Louis et son prédécesseur à la fonction se tirent dessus. En effet, Mansour Faye qui accuse Cheikh Bamba Dièye de détournement est à son tour accusé de malversations. Ca déballe grave entre les deux.


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Mars 2017 à 11:57 | | 0 commentaire(s)|

L'ancien et l'actuel maire de Saint-Louis, Cheikh Bamba Dièye et Mansour Faye
L'ancien et l'actuel maire de Saint-Louis, Cheikh Bamba Dièye et Mansour Faye
L'ancien maire de Saint-Louis Cheikh Bamba Dièye, n'a pas trop attendu pour apporter la réplique à Mansour Faye. A son successeur qui l'accuse de pratiques peu orthodoxes dans sa gestion de la mairie de Saint-Louis, Cheikh Bamba Dièye est passé par le canal de son porte-parole Abdoulaye Ndiaye pour charger le maire Faye.

Pour rappel, en décochant des flèches contre Bamba Dièye, Mansour Faye a dit de lui qu'il n'est "ni propre, ni vertueux" comme il le prétend. Le ministre-maire de Saint-Louis qui n'a pas raté son prédécesseur, a poursuivi, " quand je vois Bamba Dièe s'ériger en donneur de leçons, cela me donne envie de rire avec sa gestion de l'argent du carburant de la mairie et celui du budget pour la boucle de Sor".

Pour apporter la réplique à Mansour Faye, Abdoulaye Ndiaye, ci-devant porte-parole de Cheikh Bamba Dièye, l'a présenté comme quelqu'un qui est "tombé très bas". Il a déclaré, " nous attendions Mansour Faye sur un autre registre que sur des accusations fallacieuses et des jugements de valeur", a-t-il réagi au nom de Cheikh Bamba Dièye, ajoutant que l'actuel maire de Saiçnt-Louis "ignore qu'entre 2009 et 2014, Bamba Dièye a révolutionné le parc automobile de la commune, acheté des motopompes, des pelles mécaniques", tout en convoquant l'Inspection générale de l'Etat pour innocenter Bamba Dièye dont il fut le directeur de cabinet.

Abdoulaye Ndiaye révèle que le projet évoqué par Mansour Faye porte sur l'éclairage public qui a été financé par la ville de Lille (France) avec l'appui de Veolia et de Dahlia pour lequel des offres de réalisation ont été lancées, mais dont la date d'ouverture des plis coïncide avec l'arrivée de Mansour Faye à la mairie. Pour M. Ndiaye, "Mansour Faye a peur de la sortie prochaine du livre Sénégal, thérapie pour un pays blessé de Cheikh Bamba Dièye qui a touché là où cela fait mal". Finalement, c'est la guerre entre les deux édiles de la première capitale du Sénégal où les priorités ont pour nom manque d'infrastructures et inondations au grand dam des populations.

source: la tribune








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image