leral.net | S'informer en temps réel

Guy Marius Sagna et Cie pourraient être déférés demain lundi

Les manifestants arrêtés, hier, lors du vote du projet de loi portant suppression du poste de Premier à l’Assemblée nationale, pourraient être déférés dès demain lundi, pour non-respect d’un acte administratif (de l’autorité préfectorale), trouble à l’ordre public, entre autres, selon seneweb, qui cite une source policière.


Rédigé par leral.net le Dimanche 5 Mai 2019 à 18:07 | | 0 commentaire(s)|

Abdourahmane Sow (Cos M23), Babacar Diop (Fds), Guy Marius Sagna (Frapp) et Ousmane Ndiaye (M23), arrêtés et en garde à vue au commissariat central font partie des cinq organisations de la société civile qui s’opposaient au vote de la réforme constitutionnelle.
Toutefois, du côté des manifestants, on ne compte pas se laisser faire.
« On les a vus hier nuit, ils sont sereins. Mais, nous dénonçons avec force leur arrestation, on n'acceptera pas qu'ils soient déférés. On alerte l'opinion nationale et internationale. C'est inadmissible », a, en effet, confié Alioune Mboup à la même source.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos