leral.net | S'informer en temps réel

Hausse des prix des denrées alimentaires/ Fgts: « Les commerçants contrevenants doivent être réprimés »

Le ministre du Travail, du dialogue social et des Relations avec les institutions, Samba Sy, a reçu ce mardi, la Fédération générale des travailleurs du Sénégal (Fgts). Ils ont échangé sur plusieurs point, dont la cherté de la vie avec la hausse de certaines denrées alimentaires.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Septembre 2021 à 22:47 | | 0 commentaire(s)|

Le secrétaire général dudit syndicat, Sidya Ndiaye, a invité le gouvernement à veiller à l’application stricte des mesures prises par le Ministère du commerce, allant dans le sens de la réduction des prix de certaines denrées alimentaires. «Sur la question des denrées de première nécessité, qui ont connu une certaine inflation sans commune mesure, avec la situation de la pandémie.

Nous avons attiré l’attention du ministre que les populations croulent sous le poids de ces difficultés. C’est vrai que le gouvernement a fait des efforts à hauteur de 47 milliards F Cfa pour accompagner le processus en renonçant aussi à des taxes, mais il faut être très vigilant par rapport aux commerçants qui jouent parfois de blocage de stock pour essayer d’agir sur le prix des denrées de première nécessité», a dit Sidya Ndiaye.

Ainsi, le syndicaliste précise, «depuis 2012, on avait réussi dans notre pays, à bloquer les prix des denrées de première nécessité. Maintenant, profitant de la pandémie, certains ont pensé procéder à des augmentations non justifiées. C’est pourquoi nous devons tous veiller à ce que les tarifs annoncés par le Ministère du commerce soient respectés, sinon nous devenons tous complices de cette hausse illégale».

Le secrétaire général de Fgts demande au gouvernement de réprimer si besoin en est, les commerçants récalcitrants. «Nous avons demandé au ministre que le gouvernement soit ferme par rapport aux violations répétées de la barre des prix qui ont été fixés officiellement.

Nous avons dit qu’il faut réprimer tous les contrevenants pour que les populations puissent vivre tranquillement et vaquer à leurs occupations. Parce que, tout le monde sait que si on prend certains secteurs comme l’informel où les revenus ont été affectés, on ne peut pas continuer à supporter ce niveau d’inflation», regrette-t-il.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page