leral.net | S'informer en temps réel

Homosexualité: Il tue son amant chinois de 16 coups de couteau, un rapport sexuel tarifé à un million FCfa

Pape Sagna a asséné 16 coups de couteau à son amant chinois qui selon lui, lui faisait du chantage au rapport sexuel.


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Juillet 2020 à 07:50 | | 0 commentaire(s)|

La victime est un commerçant chinois du nom de Chung Hung Chen, né en 1982 à Taiwan et que le présumé meurtrier est un jeune sénégalais de 29 ans, du nom de Papa Souleymane Sagna et exerçant les fonctions de chauffeur.

Les deux hommes se sont connus au Môle 10 du Port autonome de Dakar (Pad) et se fréquentent depuis deux années.

De fil en aiguille, leur amitié a évolué. Ils ont commencé à entretenir des relations contre-nature, moyennant espèces sonnantes déboursées par le Chinois. Sagna acceptait le deal car le Chinois lui donnait un million de francs Cfa pour chaque rapport sexuel, explique le présumé-meurtrier lors de son audition.

Le meurtrier raconte qu'il n'en pouvait plus de continuer dans cette vie de dépravation. Il devait de l'argent au Chinois, qui le faisait chanter en lui proposant des rapports sexuels en guise de remboursement. Il s'est plié à ses exigences à plusieurs reprises, de peur que le Chinois raconte ce qui s'est passé entre eux. Mais comme Papa Sagna venait de se marier, il avait décidé de tourner la page Chung Hung. Ce que ce dernier ne voulait pas entendre.

Le jour des faits, ils se sont donnés rendez-vous, nuitamment, sur la route des Hydrocarbures pour discuter. Cheng pensait qu'il allait satisfaire sa libido et Sagna voulait lui faire entendre raison. Un dialogue de sourds, qui a fini dans un bain de sang, s'en est suivi.

16 coups de couteau

Une fois sur les lieux, en effet, ils ont pris place dans le véhicule du chinois et la discussion a vite dégénéré. Entré dans une colère noire, Sagna sort le couteau qu'il gardait par-devers lui et lui en assène un coup à la gorge. Chung Hung Chen réussit à ouvrir la portière de sa voiture pour se retrouver dehors. Mais Sagna, qui voulait en finir avec ses chantages, le poursuit et lui porte plusieurs coups de couteau, 16 au total, avant de disparaître, le laissant pour mort.

Certains riverains accourent, le trouvent ensanglanté et appellent les sapeurs-pompiers qui arrivent dare-dare sur les lieux. Chung Hung Chen a demandé à l'un des badauds d'appeler, pour lui, son frère. Il lui dicte le numéro. Au bout du fil, il informe son frère que Sagna, que son interlocuteur connaît bien, l'a poignardé. Une piste qui a permis à la police d'arrêter le présumé-meurtrier dès le lendemain, chez lui.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos