leral.net | S'informer en temps réel

ICS / Indorama met Thiaroye-Sur-Mer en danger: L'Etat ferme les yeux sur 500 tonnes de déchets toxiques

Dans un arrêté du 28 juin 2016 numéro 09168 portant fermeture de la société SENCHIM, l'ancien ministre de l'Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé écrivait:


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Janvier 2021 à 08:23 | | 0 commentaire(s)|

Article 1: "en vertu des dispositions du Code de l'Environnement, notamment son article 23, il est prononcé la fermeture immédiate et définitive de la société Senchim, sis au Km13, Route de Rufisque à Thiaroye-sur-Mer".

Il ajoute à son article 2: la société Senchim est tenue de procéder à la remise en l'tat des lieux par ses propres soins".

L'article 3 souligne que "toute infraction aux dispositions du présent arrêté sera punie conformément aux dispositions du Code de l'Environnement".

Cet arrêté n'a jamais été respecté par les ICS-Indorama, au sujet duquel le Directeur général Alassane Diallo a été saisi par les autorités et dénoncé par les habitants.

Aujourd'hui, les mères de famille, les enfants, les personnes âgées souffrent depuis plusieurs années et une explosion criminelle à l'image de ce qui s'est passé au Liban, n'est pas à écarter, relate Dakar Times. Les ministres de l'Intérieur, de l'Environnement, de l'Industrie, sont interpellés.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos