leral.net | S'informer en temps réel
7 B

IIe Edition « Ecole sans Sida » : Le ministre Serigne Mbaye Thiam veut faire des acteurs de l’éducation les partenaires privilégiés pour combattre le Sida


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Mai 2017 à 23:03 | | 0 commentaire(s)|

Plus de la moitié de la population sénégalaise est composée de jeunes de moins de 20 ans. C’est fort de ce constat démographique que le ministre de l’éducation nationale a voulu faire des élèves des partenaires privilégiés dans le processus de lutte contre la pandémie Sida.

Ainsi, Serigne Mbaye Thiam qui a présidé ce vendredi 23 mai à Sorano, la deuxième édition « Ecole sans Sida » a déclaré que « l’école demeure et reste l’un des lieux les plus privilégié où le combat contre le Sida doit prendre racine afin de forger le citoyen responsable de demain ».

Selon le ministre Serigne Mbaye Thiam, les conséquences du VIH/Sida sur les systèmes éducatifs peuvent avoir des impacts néfastes sur la demande d’éducation car explique-t-il : « l’évolution de la maladie réduit la demande des familles à envoyer leurs enfants à l’école. Les enfants malades du Sida qui fréquentent l’école ne pourront plus se présenter régulièrement dans les classes. »

Parlant d’un autre impact de la pandémie par rapport à l’offre d’éducation, Serigne Mbaye Thiam est d’avis que « l’évolution de la maladie agit en tout premier lieu sur la qualité des services éducatifs. Les enseignants malades du Sida ne pourront plus assumer normalement les cours. »

Ainsi, le ministre trouva juste que les programmes scolaires qui offrent un enseignement sur la "Santé de la Reproduction et l’Infection à VIH" soient une bonne chose pour permettre aux élèves et étudiants d’être mieux sensibilisés sur les risques de la pandémie du Sida.

Landing DIEDHIOU, Leral

 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos