leral.net | S'informer en temps réel

INCONGRUITE DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT : A côté de l’essentiel

Jamais dans l’histoire du Sénégal il n’y a eu autant d’incongruités dans les appellations des ministères. Faits voulus, erreur ou simple amateurisme, le gouvernement du nouveau Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye comporte beaucoup de manquements, d’incohérence et d’absence de concision dans la dénomination des ministères.


Rédigé par leral.net le Dimanche 3 Mai 2009 à 01:35 | | 2 commentaire(s)|

INCONGRUITE DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT : A côté de l’essentiel
Ces irrégularités s’expliquent sans nul doute par le fait que les concepteurs ne sont pas des professionnels de l’administration publique. Le fait le plus marquant et le plus outrant reste toutefois la désignation du ministère de l’Economie et des Finances. En effet pour ce ministère clé qui a toujours eu une appellation précise et une mission déterminée, son démembrement relève d’une simple absurdité. L’économie qui constitue le moteur du développement a été délibérément omise de la dénomination traditionnelle du ministère toujours occupé par Abdoulaye Diop. D’autres incohérences sont aussi dénotées dans l’appellation de certains ministères. Par exemple l’Aménagement du territoire qui revient au super ministère de Karim Wade là où il existe déjà un ministère de l’urbanisme sinon de l’environnement. Et la grande innovation qu’est la création d’un ministère de la Transformation alimentaire des produits agricoles qui aurait pu faire l’objet d’un démembrement de la recherche scientifique ou de l’agriculture. La syndicalisation des agriculteurs n’étant pas rattachée au ministère du Travail alors que dans l’ordre normal des choses la syndicalisation relève toujours du ministère du Travail. Et la liste n’est pas exhaustive. Que d’incongruités et d’incohérences. Le régime d’alternance s’est illustré dans la déconstruction de l’administration.

A la lecture de ce remaniement, on constate le retour du ministère de la Jeunesse et des Sports. Un département qui depuis 2000 était scindé. La dernière personnalité à porter le titre fut d’ailleurs Iba Guèye. C’était à l’époque des socialistes. Ensuite, Joseph Ndong, Youssoupha Ndiaye, Daouda Faye, Issa Mbaye Samb et Bacar ont hérité tour à tour d’un ministère des Sports et des Loisirs. Ce n’est qu’avec l’avènement de Mamadou Lamine Keita que le couple « Jeunesse et Sports » est ressuscité.

La Gazette



1.Posté par kouakou le 03/05/2009 06:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voyons voir. ministère de la Transformation alimentaire des produits agricoles hum c'est le ministere de ;'arachide a l huile, quoi d;autes? du mil a la farine, de du raisin au vin........de l'homme au gordjiguene!...

2.Posté par khalil le 04/05/2009 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

que de tatonnement le régime est fou

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos