leral.net | S'informer en temps réel

Ibou Sane (Professeur de sociologie politique) : "Plus on avance, plus le PDS risque de se disloquer"


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Janvier 2017 à 11:12 | | 0 commentaire(s)|

Ibou Sane (Professeur de sociologie politique): "Plus on avance, plus le parti risque de se disloquer"
Ibou Sane (Professeur de sociologie politique): "Plus on avance, plus le parti risque de se disloquer"
" le Pds est en léthargie depuis belle lurette. Son modèle de fonctionnement est très centré sur la personne de Me Abdoulaye Wade. L'affaire Karim Wade a aussi un peu freiné l'élan du parti. Les militants ont mis le focus sur lui, en le propulsant comme candidat du parti à la Présidentielle de 2019, alors qu'il y a de fortes chances qu'il ne soit pas candidat à ces joutes.

Il faut trouver un plan B, dont le Pds ne veut pas entendre parler. Le résultat, c'est que certains éléments clés du parti sont en train de partir progressivement, en créant des mouvements qui risquent de s'allier avec le pouvoir ou d'autres formations de l'opposition. le parti minimise le départ des leaders qui ont des bases affectives. Et plus on avance, plus le parti risque de se disloquer.

Il ne faut donc pas que celles-ci soient noyées, parce qu'on veut plébisciter quelqu'un. Au Pds, il y a des gens ayant fait la politique avant Karim Wade qui ne peuvent pas se ranger derrière lui, car ayant des idéaux et des ambitions politiques. Malheureusement, on leur a tordu le bras. Me Abdoulaye Wade était le noyau dur du parti, mais la donne a changé.

Les militants croisent les bras en pensant que Karim va revenir, alors que non. Le réveil risque d’être brutal. Il est temps que Me Wade revoie sa copie pour faire revenir tout le monde, en renouvelant les instances. Au cas contraire le parti risque d'imploser à cause de la centralisation excessive du pouvoir. De plus en plus, on sent le parti trop faible et les gens sont attentistes.

Le problème du parti, c'est l'action. Les pontes vont continuer à partir et le Pds sera encore diminué. Mais le parti peut se reconstruire autour d'un leader autre que Karim Wade."

L'Observateur



Cliquez-ici pour regarder plus de videos