leral.net | S'informer en temps réel

Impactés négativement par le TER : Les populations de Thiaroye Gare déversent leur colère dans la rue

Arborant des brassards rouges en signe de mécontentement contre les autorités et l’Apix et brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : «Thiaroye étouffe avec le Ter, Thiaroye veut des passerelles», ces habitants de Thiaroye ont marché pacifiquement avec l’encadrement de la Police.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Novembre 2020 à 09:09 | | 0 commentaire(s)|

La tension monte en banlieue, à un mois de lancement du Train express régional (Ter). A Thiaroye Gare, les populations ont marché samedi dernier, pour l’érection de passerelles, la réhabilitation de la route 103 du marché de Thiaroye et le paiement des indemnités dues à certains commerçants impactés par le projet.

Pour l’un des responsables des commerçants, Docteur Assane Kâ qui revenait sur le sens de la marche: «Aujourd’hui, c’est tout Thiaroye-Gare qui est sorti pour réclamer des passerelles, la réhabilitation de la route 103 et la facilitation de l’accès au Camp militaire pour les services de base, dont l’éducation et la santé».

Parlant de l’urgence de construire des passerelles, Libasse Diagne du Collectif pour la défense des intérêts de Thiaroye Gare s’explique, pour dénoncer le non-respect des engagements du Directeur général de l’Apix: « Le cri du cœur des populations en fin d’année 2019 avait amené le directeur général d’Apix M. Mountaga Sy, à prendre des engagements ferme devant le Gouverneur de Dakar et devant le président de la République, pour réaliser 2 passerelles, afin de garantir aux populations de Thiaroye une mobilité locale et l’accès aux infrastructures logées dans l’enceinte du camp militaire. Depuis lors, à part les sondes effectuées sur les emplacements ciblés, aucun autre acte n’est posé par l’Apix pour la réalisation de ces passerelles. Et pis encore, la voie de passage au niveau de Mbeddou Cinema est définitivement fermée».

Ces populations de Thiaroye désemparées et déçues par le Directeur général de l’Apix, sollicitent l’intervention du chef de l’Etat pour inverser la tendance.

«Il faut que le chef de l’Etat réagisse. D’ailleurs, nous avons déposé un mémorandum sur la table des autorités étatiques», a fait savoir encore Libasse Diagne.

Fort de ce lot de doléances, le Collectif des impactés du Ter annonce une marche le 18 décembre prochain, avec comme point de rassemblement la gare de Dakar.

Ces impactés réclament l’aménagement des sites de recasement promis par l’Etat et le paiement des indemnités pour certains impactés sans oublier l’érection de passerelles sur les communes impactées par le projet.




Avec Walfnet



Cliquez-ici pour regarder plus de videos