leral.net | S'informer en temps réel

Incendie au «Petit Théâtre», le jour du procès : coïncidence ou incendie provoqué ?


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Décembre 2017 à 22:42 | | 0 commentaire(s)|

Salle de spectacle réduite en cendres et plusieurs compartiments touchés par les flammes. C’est le bilan de l’incendie qui s’est déclaré au complexe Five situé aux Almadies, dans la matinée d’hier. Pour l’heure, la gendarmerie de Ouakam a ouvert une enquête pour déterminer les causes de cet incendie.

L’incendie survenu au dancing Five survient le jour même du procès devant départager les deux protagonistes qui se disputent la propriété. Mais la confrontation entre les deux parties, devant la Cour d’appel de Dakar, n’a pas eu lieu, le procès en appel étant ajourné jusqu’au 15 janvier 2018.

Au banc des accusés, on retrouve trois prévenus parmi lesquels Lat-Dior Latyr Diop, Abdoul Makhane Owens Ndiaye et Alioune Badara Fall, propriétaire de l’immeuble abritant le complexe, à qui on reproche d’avoir fait signer un contrat de bail de 2 millions, alors qu’un autre contrat de 3,5 millions portant sur tout l’immeuble existait déjà.

Jugés par le Tribunal correctionnel pour «escroquerie, faux et usage de faux dans un document administratif, association de malfaiteurs», les prévenus ont été relaxés en première instance. Alors que le procureur de la République avait requis 3 ans dont 6 mois ferme contre Latyr et Owens et 2 ans avec sursis contre le bailleur. Sakhir Kébé qui réclamait trois milliards par le canal de ses avocats, s’est vu débouté de toutes ses prétentions. Un verdict qui a poussé le parquet à interjeter appel.



Avec walf-groupe.com