leral.net | S'informer en temps réel

Infrastructures modernes: Sandiara veut bâtir un hub médical à court terme

Sandiara veut devenir un hub médical avec l’érection d’infrastructures sanitaires modernes, capables de prendre en charge toutes les formes de pathologies auxquelles peuvent être confrontés ses administrés et même, au-delà, les populations d’autres localités du département de Mbour, de la région de Thiès et du Sénégal tout entier.


Rédigé par leral.net le Jeudi 18 Mars 2021 à 08:51 | | 0 commentaire(s)|

Infrastructures modernes: Sandiara veut bâtir un hub médical à court terme
C’est dans ce cadre que le maire de la commune, Dr. Serigne Guèye Diop, s’est rendu la semaine dernière au village de Mbourokh, pour constater de visu l’état d’avancement des travaux du poste de santé qui fait partie d’un programme de 10 infrastructures à réaliser à court terme.

Devenir un hub médical, avec l’érection d’infrastructures sanitaires modernes, capables de prendre en charge toutes les formes de pathologies auxquelles peuvent être confrontés ses administrés et même, au-delà, les populations d’autres localités : tel est l’objectif de la commune de Sandiara, une commune du département de Mbour.

Cela transparaît à travers le futur poste de santé du village de Mbourokh. Construit sur deux hectares par une partenaire de sa commune, l’Association «Les amis de tous» basée à Villeurbanne (France), ce poste de santé qui devrait se muer rapidement en un centre de santé de référence, sera inauguré en juin prochain par le ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Lors d’une visite dans la localité, le médecin-chef du district sanitaire de Thiadiaye, Dr. Youssou Mbaye, le maire de la commune de Sandiara, Dr. Serigne Guèye Diop et des membres du Conseil municipal de Sandiara, ont constaté de visu l’état d’avancement des travaux et évalué les dispositions dans lesquelles celle-ci peut être fonctionnelle.

A en croire Dr. Serigne Guèye Diop, l’objectif est de faire de ce poste de santé un centre de santé de référence, «parce que mieux équipé que les autres centres de santé, surtout en termes de bâtiments».

«Le poste de santé de Mbourokh dispose d’une vingtaine de pièces dont une maternité d’une capacité d’une vingtaine de lits, compte non tenu d’une salle d’hospitalisation pouvant accueillir vingt patients. Ce projet est unique et fait partie des postes de santé et des hôpitaux que nous voulons construire, dont cinq sont déjà disponibles, pour un bon maillage de la commune de Sandiara», a déclaré le maire.

L’édile de cette localité ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, car il envisage même de construire d’autres logements, dans le futur, pour les médecins et autres spécialistes qui viendront à Sandiara.






Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page