leral.net | S'informer en temps réel

Inspection du Travail :Le nombre de contrôles passe de 644 en 2013 à 4.189 en 2018


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Avril 2021 à 21:25 | | 0 commentaire(s)|

Inspection du Travail :Le nombre de contrôles passe de 644 en 2013 à 4.189 en 2018
Le nombre de contrôles des inspecteurs de travail est passé de 644 en 2013 à 4.189 en 2018, a fait savoir jeudi face à la presse, le secrétaire général du Syndicat des Inspecteurs et Contrôleurs du Travail et de la Sécurité Sociale (SICTRASS), Gène Gaye.

Selon le syndicaliste, dans le cadre du contrôle des conditions de travail dans les entreprises et de la lutte contre l'évasion sociale, il faut relever un accroissement du nombre de contrôles qui est passé de 644 2013 à 4189 en 2018. D'après lui, elle constitue un manquement du Sénégal à ses engagements internationaux déjà consacrés notamment par la ratification de la Convention n°81 sur l'Inspection du travail, et par une éventuelle perspective de celle n°150 sur l'Administration du Travail.

"Le Président de la République reconnaît sans ambages la justesse de nos revendications au point de donner des instructions claires au Gouvernement lors des Conseils des Ministres des 25 mai 2016 et 24 mars 2021", a-t-il indiqué

Selon l'inspecteur du travail, le Président n'a pas manqué de revenir sur la nécessité d'améliorer les conditions de travail et de traitement des Inspecteurs et Contrôleurs du travail et la sécurité sociale à "La Table de la Presse", le 9 novembre 2014 et surtout en validant sans réserve le plan d'action du Pacte national de Stabilité sociale et d'Emergence économique du 15 avril 2014.

Le secrétaire général du SICTRASS de relever que deux Ministres à savoir, Madame Mariama Sarr, en charge de la Fonction publique et celui en charge du Travail Monsieur Samba Sy sapent la concrétisation de cette volonté clairement exprimée par le Président de la République. Ils reprochent ce dernier de ne suffisamment pas porter leurs doléances.

Face à cette inertie du Gouvernement, le SICTRASS n'exclut aucune éventualité et entend user de tous les moyens pour obtenir la satisfaction de ses revendications et le respect des engagements du gouvernement qu'il tient responsable de la situation et des perturbations à venir dans le secteur Travail.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page