leral.net | S'informer en temps réel

Installées en urgence depuis 2005: Les populations de Jaxaay toujours sans titres de propriété

Relogées à partir d’un plan d’urgence de l’Etat en date de 2005, suite aux fortes inondations ayant secoué la banlieue dakaroise, les populations de Jaxaay attendent toujours leurs titres de propriété. A la faveur d’une rencontre de remobilisation des troupes tenue samedi, le Cadre unitaire républicain (Cur) a exhorté la Sn Hlm, à presser le pas dans ce dossier.


Rédigé par leral.net le Mercredi 31 Mars 2021 à 10:18 | | 0 commentaire(s)|

Installées en urgence depuis 2005: Les populations de Jaxaay toujours sans titres de propriété
«Le projet de Jaxaay reste un projet inachevé, particulièrement pour la question des titres de propriété des maisons. Pour se sentir à l’aise dans sa maison, il faut détenir le titre de propriété dans votre armoire et ceci n’est pas encore le cas», a indiqué Diène Ndiaye, coordonnateur du Cur, un courant d’animation du parti présidentiel dans la commune de Jaxaay-Parcelles-Niacoul Rab.

Il a fait savoir que dans ce dossier, les plaidoyers ont été menés, les directives données, les actions mises en oeuvre par la Sn Hlm, pour que chaque propriétaire de maison du projet Jaxaay puisse obtenir le titre de propriété sans qu’effet s’ensuive jusqu’ici. «La décision de Son Excellence le Président Macky Sall est saluée, mais la mise en œuvre est encore très lente. Nous en appelons à la diligence de la Sn Hlm et de l’ensemble des parties prenantes, pour accélérer le processus», a-t-il poursuivi, espérant un dénouement heureux avant la fin de l’année.

«La difficulté qui nous a été remontée, consiste à la remise des titres pour les ayants-droit qui ne sont plus de ce monde», a-t-il posé comme problème. Le responsable politique, par ailleurs directeur de la Pêche continentale, espère voir Jaxaay profiter du projet de redécoupage agité de la zone, avec la départementalisationde Keur Massar.

«Nous avons des conflits de limites avec Tivaouane Peul, nous avons des difficultés avec Bambilor mais surtout, Jaxaay étouffe. Jaxaay compte aujourd’hui 53 mille âmes et nous avons besoin d’un territoire viable. Nous en appelons à un redécoupage administratif équilibré», a-t-il mis en avant, en en faisant un préalable pour assurer le développement de Jaxaay.






Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page