leral.net | S'informer en temps réel

Interdiction éventuelle des tournées de Sonko: Bassirou Diomaye Faye redoute un scénario à la Khalifa Sall

Le coordonnateur des cadres de Pastef soupçonne le pouvoir de vouloir suspendre ou interdire les tournées de son leader, comme il l’avait fait avec Khalifa Sall. Bassirou Diomaye Faye assure que leur parti continuera sa collecte de fonds et ses activités et réclame le départ du ministre de l’Intérieur.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Janvier 2021 à 13:31 | | 0 commentaire(s)|

Interdiction éventuelle des tournées de Sonko: Bassirou Diomaye Faye redoute un scénario à la Khalifa Sall
Le Pastef redoute-t-il l’interdiction de son Nemmeeku tour ? Dans une longue tribune, Bassirou Diomaye Faye invite ses camarades à « se rappeler que c’est quand Khalifa Sall a commencé à réussir ses tournées que la justice politique a été actionnée». Mais le coordonnateur du Mouvement des cadres patriotiques (Moncap) considère que c’est là le «point faible du régime», sur lequel Pastef doit «obstinément taper fort et avec insistance».

En dépit de la menace de dissolution du parti de Ousmane Sonko, brandie par le ministre de l’Intérieur après sa «campagne internationale de levée de fonds», le parti de Ousmane Sonko n’entend pas reculer.

«Les Patriotes devront préparer davantage les prochaines éditions du Nemmeeku tour pour mobiliser encore plus de fonds afin que les tournées soient ininterrompues d’ici 2024. Le président Sonko est prêt. A nous de mettre à sa disposition les moyens de la mission que nous voulons lui confier avant les prochaines échéances électorales, à savoir faire des tournées, encore des tournées et toujours des tournées, pour écouter tous les Sénégalais et discuter avec eux de notre projet de société», écrit M. Faye.

Qui souligne que le but de cet exercice, c’est de voir leur leader « secouer tous les cocotiers électoraux des profondeurs du Sénégal ». Membre du Bureau exécutif national de Pastef, Bassirou Diomaye Faye fait remarquer que le régime «panique gravement», à la seule perspective de voir Sonko sillonner les profondeurs du Sénégal.

Pourtant, relève-t-il, «c’était le chemin que l’actuel locataire du Palais a emprunté pour y accéder et nous sommes 125 millions 899 mille fois plus déterminés que lui, pour lui emboîter le pas». Il est formel : «Macky Sall ne veut voir personne parmi les prétendants sérieux au fauteuil présidentiel faire ses tournées. Mais qu’il le veuille ou non, le président Sonko tournera, en plein régime d’ailleurs. Qu’il soit dit et entendu pour que nul n’en ignore !».

Le coordonnateur des cadres de Pastef met en garde le ministre de l’Intérieur sur ses «agissements futurs», qui tendraient à entraver les tournées du leader de Pastef. « Il est le chef du commandement territorial, gouverneurs, préfets et sous-préfets, dont certains d’entre eux se sont lâchement illustrés récemment, par un deux poids deux mesures inacceptable », souligne-t-il.

Par conséquent, Bassirou Diomaye Faye considère qu'«Antoine Diome doit être démis de ses fonctions de ministre avant qu’il ne commette la bourde de trop, sauf s’il est en mission commandée pour davantage écorner l’image de notre démocratie».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos