leral.net | S'informer en temps réel

Interdits de parole, les avocats de Sonko tirent à boulets rouges sur le Bâtonnier


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Octobre 2019 à 12:43 | | 0 commentaire(s)|

Interdits de parole, les avocats de Sonko tirent à boulets rouges sur le Bâtonnier
Les conseils de Ousmane Sonko étaient dans tous leurs états. Hier, alors qu’ils s’apprêtaient à parler à la presse sur l’affaires 94 milliards qui oppose leur client à Mamour Diallo, ils ont été sommés de s’arrêter par le Bâtonnier de l’Ordre des avocats.

Sans aucune explication, selon Me Khoureychi Bâ, coordonnateur du pool d’avocats du leader de Pastef. Ce qui a irrité la robe noire, c’est la manière dont l’interdiction leur a été faite par le Bâtonnier, en l’occurrence Me Papa Leyti Ndiaye. « Si le bâtonnier interdit une manifestation, c’est par écrit qu’il doit le faire. Nous ne sommes pas dupes. Ce n’est pas élégant, venant de la part du barreau. Le barreau, ce n’est pas un jardin d’enfants ni un camp militaire. Nous sommes des avocats », s’agace-t-il.

Me Khoureychi Bâ promet de rencontrer le Bâtonnier pour lui demander des explications sur les véritables raisons de l’interdiction de leur conférence de presse. « Nous allons régler cela en toute responsabilité. On a vu des avocats qui ont parlé dans ce dossier et on les a laisser faire (Ndlr, Me El Hadji Diouf, avocat de Mamour Diallo). C’est un peu bizarre. Nous sommes des avocats et ceux qui veulent faire de la politique, n’ont qu’à aller s’engager dans des partis politiques. Il faut établir l’équilibre. Nous n’avons pas violé la loi, parce que nous avons écrit », fait savoir l’avocat dans "L’Observateur".



Cliquez-ici pour regarder plus de videos