leral.net | S'informer en temps réel

Invention-construction automobile: A la découverte d’un véhicule made in Fouladou, fabriqué à Dabo

L’histoire retiendra qu’une entreprise rurale appartenant à un jeune nommé Sambarou Seydi (35 ans) basé à Dabo, une commune du département de Kolda, a fabriqué le premier véhicule made in Fouladou.


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Novembre 2020 à 08:36 | | 1 commentaire(s)|

Invention-construction automobile: A la découverte d’un véhicule made in Fouladou, fabriqué à Dabo
Cette œuvre qui défraie actuellement la chronique dans la région, a fait l’objet d’un essai public dans le village sur la RN6, ce mardi 24 novembre, en présence du correspondant de "Tribune" à Kolda.

«À travers cette création, j’ai voulu montrer que le Fouladou regorge de talents et de compétences dans beaucoup de domaines, et attirer l’attention des autorités et des investisseurs pour qu’ils acceptent d’accompagner et soutenir davantage les jeunes qui rêvent d’un meilleur devenir dans ce pays qu’ils aiment beaucoup», nous a-t-il confié.

Pour Sambarou Seydi, chaque Sénégalais doit être un «soldat de la réussite» chez lui. C’est ce qui, selon lui, pourra accélérer l’avènement de l’émergence tant souhaitée. En vérité, ce jeune entrepreneur est en train de jouer pleinement sa partition.

Cependant, il a besoin d’être appuyé et accompagné pour aller de l’avant. «J’ai mis en place quatre ateliers, où 35 jeunes koldois sont en train d’être formés. Mais, j’ai besoin d’être soutenu pour renforcer la formation et les équipements, afin d’améliorer le rythme de fabrication du matériel agricole que j’ai l’intention d’intensifier pour atténuer la pénibilité des travaux en milieu rural», a-t-il plaidé.

Pour réaliser cette ambition, le soutien du premier magistrat de Dabo qui se dit «agréablement surpris par le talent de ce garçon», ne fera pas défaut. «Nous avons décidé d’allouer annuellement un million de francs à Sambarou Seydi, pour appuyer la fabrication de matériel agricole».

Et «le matériel fabriqué va être subventionné par la mairie à hauteur de 50%. Une façon pour l’institution municipale d’accompagner les producteurs locaux qui pourront désormais s’équiper à moindre coût, et soutenir, par la même occasion, ce jeune entrepreneur», a fait savoir le maire Idrissa Baldé.





Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos