leral.net | S'informer en temps réel

Investissement à hauteur de 200 millions de Fcfa, le Daara de Koki veut être autonome

Koki (Louga), 13 août - Le daara de Koki a dépensé environ 200 millions de francs pour acquérir un terrain et une villa à Dakar destinés à alimenter le wahf dont les bénéfices tirés de la location vont contribuer à le rendre autonome, a déclaré M. Moussa Wayel président de l’association des sortants de ce daara.


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Août 2017 à 00:43 | | 0 commentaire(s)|

‘’Nous avons fait recours au wahf qui est une pratique très présente dans les pays musulmans mais rare chez nous pour rendre au daara son autonomie’’, a ajouté, au cours d’une rencontre avec la presse, M. Wayel, au terme de la cérémonie de la 38-éme édition de la rencontre annuelle de solidarité au daara de Koki.

M. Wayel a expliqué que le wahf est une sorte d’investissement dans un secteur pour alimenter un projet bien déterminé. Relevant que des charges trop élevées sont supportées par l’établissement d’enseignement coranique, il a indiqué que dans ce cas les bénéfices sont destinés essentiellement aux daara pour son autonomie.

Les factures d’électricité vont de deux à trois millions par bimestre et le daara qui prend en charge gratuitement ses 3040 pensionnaires dépensent par jour des millions, a dit le président de l’association des sortants de Koki.
Il invite les bonnes volontés à accompagner matériellement ou financièrement cet établissement qui accueille des élèves en provenance de toutes les régions du Sénégal ainsi que des pays de la sous-région.
‘’Koki a fini de démontrer sa crédibilité et sa capacité à contribuer au développement du pays’’, a ajouté M. Wayel, donnant en exemple toutes les personnalités formées par ce daara fondé par Serigne Amad Sakhir Lo.
‘’D’ailleurs sur ce terrain les premiers à y évoluer sont les anciens pensionnaires’’, a rappelé M. Wayel avant de signaler que la résidence servant à recevoir les hôtes ainsi que l’université de Koki sont construite essentiellement par des personnalités formées dans cette école.

Certes l’Etat accompagne le daara mais toute action tendant à renforcer cet appui serait la bienvenue, a affirmé M. Wayel qui se félicite de la construction de dortoirs par l’Etat à hauteur de 139 millions de francs.

Quant au ministre de la famille, Mme Mariama Sarr, elle a promis l’accompagnement de l’Etat dans les projets développés par cet établissement pour devenir autonome.
Elle a félicité les responsables du daara pour les bons résultats obtenus aux examens nationaux tout en les invitant à inclure dans leurs programmes des modules de formation pratique pour assurer la reconversion des élèves.








Hebergeur d'image