leral.net | S'informer en temps réel

Investitures locales de janvier 2022 : L’AFP de Birkilane se rebiffe et réclame la candidature du BBY à la mairie

Les déclarations de candidatures tous azimuts faites par des responsables du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr) dans le département de Birkilane ont fait sortir leurs alliées de l’Alliance des forces du progrès (Afp) de leur réserve.


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Septembre 2021 à 09:59 | | 0 commentaire(s)|

Investitures locales de janvier 2022 : L’AFP de Birkilane se rebiffe et réclame la candidature du BBY à la mairie
Dans un communiqué rendu public, lundi 13 septembre, Mapenda Cissé, responsable de la Coordination départementale de l’Afp à Birkilane invite leurs alliés de Benno Bokk Yakaar à soutenir la candidature de leur formation politique pour la mairie de Birkilane et dans d’autres communes.

Il n’est pas question de laisser l’Apr prendre toutes les communes. Ou du moins, à Birkilane, l’Afp compte aussi briguer des mairies et le réclame à ses alliés de Bby. En effet, indique un communiqué rendu public lundi 13 septembre, le responsable de la Coordination départementale de l’Afp à Birkilane, Mapenda Cissé excédé par les déclarations de candidature des responsables du parti au pouvoir, a exprimé aussi leur souhait.

Il estime qu’«il serait juste et légitime que la Benno Bokk Yakaar porte la candidature de l’Afp pour la Mairie de Birkilane et même d’autres communes dans le département de Birkilane et dans la région de Kaffrine».


Comme arguments, le Directeur exécutif de la Compagnie Aérienne Transair rappelle qu’avant l’avènement de la coalition Bby et la communalisation intégrale par l’Acte 3 de la décentralisation, l’Afp était la deuxième force politique derrière le Pds dans la région de Kaffrine, et dans le département de Birkilane. La plupart des Communautés rurales et la commune de Birkilane étaient dirigés par l’Afp.


Mieux, il indique que lors des élections législatives de 2012 et celles municipales de 2014, la coalition avait soutenu la candidature de l’Apf, non sans préciser que celui qui réclame aujourd’hui la candidature de Bby, en l’occurrence le député-maire Fallou Fall avait quitté l’Afp pour suivre Malick Gakou dans le Grand parti, avant de se retrouver maintenant dans l’Apr.

Mapenda Cissé n’a pas manqué d’inviter ses camarades de Bby à traiter cette question des investitures sans partie pris pour éviter des comportements qui pourraient saper l’unité de la coalition dans le département de Birkilane et même dans la région
Sud



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page