leral.net | S'informer en temps réel

Joal-Fadiouth / Rififi à l’APR : Démis, le mandataire des élections persiste dans sa fonction

L’Alliance pour la République est dans la turbulence à Joal-Fadiouth. Le siège de l’Apr fermé, la réunion des républicains prévue le week-end s’est finalement tenue à l’Hôtel de Ville. Pour certains d’entre eux, le syndrome de 2014 plane car ils avaient perdu les élections locales à cause de divisions. "Sud Quotidien"


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Août 2021 à 09:36 | | 0 commentaire(s)|

Rien ne va plus entre Madame le ministre Sophie Gladima Siby et le Réseau des enseignants de la commune de Joal-Fadiouth, avec à leurs côtés l’ancien mandataire républicain aux élections, Ibrahima Sall, coordinateur de l’Apr. Le rififi au sein des responsables républicains a découlé du limogeage d’Ibrahima Sall, qui a été remplacé par Babacar Faye, le chef de cabinet de Madame Siby. Abou Kane, le responsable des enseignants républicains de la commune de Joal-Fadiouth est monté au créneau pour dénoncer la démarche cavalière de Madame Siby.

Pourtant, ce dernier a avancé que la mesure émane de la direction des Elections de son parti. Selon lui, beaucoup de responsables décrient ses manières de faire.

Ibrahima Sall, chargé de mission du président de la République, le mandataire aux élections de Joal-Fadiouth démis, entend faire avec la coordination républicaine de la commune ou bien ce qui en reste, selon lui.

Pour Ernest Ngom, le retrait d’Ibrahima Sall de la commission de la révision des listes électorales, est une forfaiture. Par conséquent, il a indexé la direction des Elections, en l’occurrence Benoit Sambou et a aussi dénoncé le départ de certains républicains de la coordination qui les regroupait.





Sud Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page