leral.net | S'informer en temps réel

Justice: Madiambal Diagne discrédite le juge Téliko et l'ancien procureur Alioune Ndao


Rédigé par leral.net le Dimanche 28 Mars 2021 à 18:56 | | 0 commentaire(s)|

Justice: Madiambal Diagne discrédite le juge Téliko et l'ancien procureur Alioune Ndao
Invité de l'émission Grand jury de la Rfm ce dimanche, le journaliste Madiambal Diagne a tiré sur le juge Souleymane Tékilo et l'ancien procureur Alioune Ndao qui se sont exprimés sur l'actualité politico-judiciaire, lors d'un séminaire tenu à Dakar jeudi, pour parler de l'indépendance de la justice.

« L'Ums (Union des magistrats du Sénégal) organise un séminaire pour parler de l'indépendance de la justice. Dans l'invitation, l'Ums dit l'actualité impose qu'on parle de la justice. Quelle actualité ? L'affaire Ousmane Sonko et Adji Sarr? Est-ce que l'Ums doit tenir ce séminaire au gré de l'actualité ", s'est interrogé le journaliste réputé proche du régime de Macky Sall.

Pour lui, une réflexion sur des questions fondamentales et majeures doit être faite dans un climat de sérénité et paix et de tranquillité. "J'ai été gêné de voir que c'est l'actualité qui a déterminé l'agenda de l'Ums", a dit Madiambal Diagne, évoquant plusieurs autres raisons de son inquiétude.

Par ailleurs, le journaliste s'est prononcé sur la sortie de l'ancien procureur Alioune Ndao qui a demandé à Macky Sall de ne pas se présenter pour un 3e mandat, car n'ayant pas le droit. « Aujourd'hui, il est magistrat à la retraite, il a le droit de se prononcer sur des questions politiques. C'est son droit le plus absolu. Je suis un peu gêné qu'il donne des leçons de l'indépendance de la justice. Il a été procureur spécial de la Cour de répression et d'enrichissement illicite (Crei). Vous l'avez vu ici devant les caméras brandir une liste de personnalités publiques à poursuivre. Il ne les à jamais poursuivies. Pourquoi ? Allez lui poser la question », répondra-t-il lui-même.

Madiambal jette le discrédit sur l'intégrité moral du juge Téliko

Revenant sur le cas de l'Union des magistrats du Sénégal, qui dit-il prêche la bonne parole, le journaliste a déclaré que le président de ladite institution, "Souleymane Téliko, a été épinglé, dans un rapport officiel sur l'affaire Hussein Habré, par l'Union européenne pour avoir perçu des frais de mission pour aller au Tchad, alors qu'il a été pris en charge totalement par le gouvernement tchadien".

Madiambal Diagne d'ajouter que "l'Union européenne a protesté devant le gouvernement du Sénégal. Et Sidiki Kaba, ministre de la Justice d'alors a remboursé Souleymane Téliko", a-t-il affirmé.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page