leral.net | S'informer en temps réel

Justice : la prison a fait « grandir » J. C. Dasylva qui bastonnait son épouse

Après quelques jours passés en prison, J. C. Dasylva y réfléchira longuement avant de lever la main sur son épouse O. Ball. Malgré la grossesse de celle-ci, l’entrepreneur J. C. Dasylva s’en est violemment pris à cette dernière, à la suite d’une banale dispute. Attrait à la barre du tribunal des flagrants délits pour coups et blessures volontaires, il a présenté ses excuses à son épouse à qui il dit vouer un grand respect. Il dit avoir grandi après son séjour carcéral.


Rédigé par leral.net le Samedi 17 Octobre 2020 à 09:06 | | 0 commentaire(s)|

Justice : la prison a fait « grandir » J. C. Dasylva qui bastonnait son épouse
Cependant, nous dit « L’As », J.C. Dasylva précise que c’est son épouse qui a été la première à le mordre au cours de leur altercation. En guise de riposte, il lui a administré des coups de poing. Il ignore que son épouse était enceinte de trois mois. M. Dasylva souligne avoir rabiboché avec sa femme, d’où le désistement de cette dernière.

Le procureur a condamné l’attitude du prévenu qui est un habitué des faits. Selon le parquetier, M. Dasylva avait fermé l’appartement à clé avant de bastonner son épouse avec sa ceinture.

Le parquet a requis 3 mois de prison ferme contre le prévenu.

La défense a sollicité une application bienveillante de la loi pénale. Le tribunal a finalement condamné J. C. Dasylva à une peine d’avertissement d’un an assorti de sursis.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page