leral.net | S'informer en temps réel

Khalifa Sall et Cie devant la Commission de discipline du Ps: Une décision "honteuse, indigne et immorale" (Idrissa Diallo)


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Mars 2017 à 13:01 | | 0 commentaire(s)|

Le maire socialiste de Dalifort Foirail, Idrissa Diallo juge "honteuse" et "indigne" la décision du Secrétariat exécutif du Parti socialiste (SEN) de traduire Khalifa Sall et ses camarades fondeurs devant la Commission de discipline du parti.

"On ne peut tolérer que de soi-disant camarades siègent dans les instances et passent leurs temps à saper le moral du parti et à faire dans une dissidence qui ne se cache plus. A ces camarades, le parti, a demandé d'aller répondre à la commission de discipline", a affirmé le porte-parole du Ps, Abdoulaye Wilane, hier, à la sortie de la réunion du Secrétariat exécutif, précisant que le parti "se réservera de faire appliquer les mesures qui en découleront".

Selon les informations du journal "Le Quotidien", le Sen a donné carte blanche à Cheikh Abdoul Cissokho, président de la commission de discipline pour entendre les responsables incriminés dont Khalifa Sall.

"Je suis très déçu du comportement de ces gens-là, ils n'ont aucune valeur et aucune moralité", a réagi à la Rfm, Idrissa Diallo membre du bureau politique du Ps et proche du maire de Dakar. "On ne peut pas avoir des camarades en prison et le parti se glorifie de ça. ( Pis), il se permet de traduire ces personnes en commission de discipline. Ces gens-là ( Ousmane Tanor Dieng et Cie) ont perdu le contrôle. Ils ont fait un complot pour mettre Khalifa Sall en prison. Ils manquent de valeur, de moralité", dénonce-t-il.

Il faut rappeler que le Secrétariat exécutif national du Parti socialiste (Ps) a exigé à Khalifa Sall de "fournir les preuves de son innocence pour recouvrer rapidement la liberté".



Cliquez-ici pour regarder plus de videos