leral.net | S'informer en temps réel

Khalifa Sall, maire de Dakar: "Je commence à regretter Abdoulaye Wade"


Rédigé par leral.net le Dimanche 8 Janvier 2017 à 12:42 | | 0 commentaire(s)|

« Je commence à regretter Wade ». Cet aveu de Khalifa Sall, maire de Dakar en dit long sur la nature de sa collaboration avec le régime en place. Le socialiste renseigne pour s’en désoler que « depuis 2012, aucun de nos projets structurants n’a émergé, ils ont tout bloqué ».

"L’objectif du régime en place selon lui, est de faire croire à la population dakaroise, le moment venu, que la mairie sous Khalifa n’a rien réalisé. Le dernier croc en jambe en date, selon lui, est la suppression annoncée de la patente. Même si la patente est un frein à l’investissement, dit-il, toutes les mairies qui abritent de grandes entreprises vont en pâtir. La France a supprimé les patentes, mais, elle a compensé les collectivités locales", rappelle-t-il.

Le maire de Dakar explique qu’ avec l’ancien Président Wade, la discussion était toujours ouverte. « On savait à quoi s’en tenir, si on lui donnait des arguments convaincants, il nous laissait travailler », dit-il.

Sans aller au fond de sa révélation, Khalifa fulmine : « Je n’accepterai jamais les conditions qu’ils m’ont posées pour qu’ils me laissent travailler ». Khalifa Sall croit savoir les raisons qui ont conduit le régime à adopter une telle position à son égard. « Dès qu’on m’a prêté des ambitions, les problèmes se sont accumulés ».

Pour les prochaines joutes électorales, Khalifa Sall est formel : « Nous aurons notre liste pour les Législatives et un candidat pour la Présidentielle de 2019 ».

Il était l’invité de l’émission « Ça me dit mag » de la 2stv ce samedi.

Rewmi



Cliquez-ici pour regarder plus de videos