leral.net | S'informer en temps réel

L’adjoint au maire de Kolda Bamol Baldé, ancien partisan de MPC de Cheikh Tidiane Gadio, a mis sur pied un nouveau mouvement politique national dénommé APS


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Août 2018 à 16:54 | | 0 commentaire(s)|

L’adjoint au maire de Kolda Bamol Baldé, ancien partisan de MPC de Cheikh Tidiane Gadio, a mis sur pied un nouveau mouvement politique national dénommé APS
L’adjoint au maire de Kolda, Bamol Baldé, ancien partisan de MPC de Cheikh Tidiane Gadio, a mis sur pied un nouveau mouvement politique national dénommé APS. Dans sa déclaration liminaire, le président Bamol Baldé a soutenu que «le Sénégal qui est un pays de tolérance, de dialogue, de concorde, de paix et de sagesse fait face à l’émergence d’une citoyenneté, qui exige désormais une transparence sur la gestion des affaires locales et nationales».
 
Et d’ajouter : «notre pays s’achemine vers une nouvelle alternative générationnelle dans tous les secteurs. Cette alternative nécessite un nouveau type de citoyens que l’APS veut incarner».
 
«Conscients de notre riche histoire politique et reconnaissant le travail immense mené par nos prédécesseurs, nous avons décidé d’une manière irréversible et irrévocable de contribuer à la construction et la consolidation de cet élan patriotique», a-t-il soutenu.
 
APS regroupe des citoyens Sénégalais de tous bord, de l’intérieur du pays comme de la diaspora imbus des valeurs de progrès et de développement du  Sénégal qui, pour la plupart étaient en marge de la scène politique à cause de certaines pratiques qui avaient fini d’écorner sérieusement l’image des hommes politiques, dira-t-il.
 
L’APS (cii laa book) se veut un cadre de rassemblement, d’expression et de concertation de jeunes, de femmes, d’hommes de toutes les générations, de toutes les couches socio-professionnelles, de toutes les obédiences religieuses, de toutes les régions du Sénégal, de tous les pays du continent, et partant, de tous les continents du monde où réside un Sénégalais.
 
M. Bamol Baldé précise également que «ce n’est pas un mouvement pour transhumer ni pour une quelconque contribution mais un mouvement pour conquérir les chiffrages des Sénégalais pour la présidentielle. APS entend jouer sa partition avec le futur candidat avec qui ses membres pourront s’allier. APS ne présentera pas de candidat mais sera un acteur de ces élections», a-t-il laissé entendre.

Une convention nationale est prévue prochainement pour la structuration du mouvement. Une foule immense s’est retrouvée durant cette rencontre avec la presse à Kolda.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos