leral.net | S'informer en temps réel

LANDING SAVANE publie un livre et annonce les ruptures à venir


Le Grand tournant du siècle : Un regard africain sur le siècle des ruptures est le nouvel ouvrage de Landing Savané. L’auteur y passe en revue des problématiques majeures de l’humanité en les mettant en perspectives par des analyses et des projections. C’est un livre d’une haute portée scientifique et intellectuelle, qui donne des clefs d'analyse aux élèves et étudiants pour la compréhension de certains enjeux de l’Afrique et du monde.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Juin 2009 à 03:23 | | 0 commentaire(s)|

LANDING SAVANE publie un livre et annonce les ruptures à venir
Dans son septième et dernier ouvrage, Landing Savané analyse les grandes questions qui préoccupent l’humanité. Il scrute les tendances de la population mondiale, marquées par une extrême jeunesse dans les pays en développement et une vieillesse galopante dans les pays occidentaux. Retraçant l’évolution démographique de la planète depuis le 18e siècle, Savané reconnaît que ‘le phénomène du vieillissement de la population mondiale est une nouveauté importante du 20e siècle, même s’il se produit de façon inégale d’une région à une autre’. Il est particulièrement marqué dans les pays développés où ‘le pourcentage de personnes âgées de 60 ans et plus est passé de 11,8 % en 1950 à 19,4 en l’an 2000’.
Une telle pyramide des âges n’a pas seulement des conséquences sur la main-d’œuvre dans les pays occidentaux. Pour bon nombre de personnes âgées, il faut ‘rester jeune’. D’où les progrès importants de la chirurgie. Dans les pays où la jeunesse représente plus de trois tiers de la population, ‘la personne âgée a une très grande valeur alors que dans les sociétés vieillissantes, c’est le contraire, avec la jeunesse qui cristallise toutes les préoccupations et toutes les aspirations’. Dans ces sociétés vieillissantes, où le droit de l’enfant prend des proportions importantes, Landing Savané indique que ‘la protection des enfants est telle que l’autorité parentale semble être presque inexistante’. Alors ‘que faire de la violence des mineurs qui peut mener à la criminalité ? Comment assurer les conditions d’une éducation valable des enfants lorsque les parents sont privés de toute possibilité réelle de punition des enfants qui, eux, peuvent les agresser sans encourir de sanction particulière du fait de la loi et aussi du silence du protecteur des parents ?’, s’interroge le démographe. Pour lui, ‘un traitement équilibré et judicieux de la question de l’enfance est essentiel pour assurer à l’humanité un avenir harmonieux, car ce sont les enfants d’aujourd’hui qui seront les adultes de demain’.

Au 21e siècle, chaque être humain pourra porter un utérus artificiel L’autre grande question abordée par Landing Savané, c’est le genre. Pour le démographe, les revendications d’égalité entre homme et femme, qui ont traversé le 20e siècle, ne vont véritablement émerger que durant la deuxième moitié du siècle présent. Et là, l’auteur fait appel à une icône du féminisme, Simone De Beauvoir : ‘On ne naît pas femme, on la devient.’ Le Deuxième sexe a jeté les bases du féminisme contemporain, reconnaît l’auteur qui passe en revue l’histoire du féminisme en s’appuyant sur les Gender studies.

L’Américaine Judith Butler, théoricienne des études sur le genre, met l’accent sur la primauté du genre (construction sociale) par rapport au sexe (‘fait’ biologique). Pour elle, ‘les différences entre les sexes sont donc historiques et variables’, commente Landing Savané. Rapportant toujours les propos de la spécialiste américaine, il souligne que ‘les gender studies doivent élucider les liens possibles entre les politiques sexuelles et les politiques d’immigration, entre discrimination sexuelle et discrimination raciale’. Tout en insistant sur le fait que ‘le genre n’est pas nécessairement notre sexe biologique ; d’autre part, notre désir n’épouse pas nécessairement ce sexe, ni même ce genre’.

Landing Savané met aussi le doigt sur la situation de la femme dans différents points du globe. Il soutient qu’entre ‘l’Occident décomposé par l’évolution de la famille et de la sexualité et l’Orient, encore prisonnier de traditions de subordination injustifiées des femmes, l’Afrique noire se distingue par des inégalités de genre moins étouffantes et des relations hommes-femmes plus apaisées qui suscitent l’intérêt du reste de la planète’.

L’auteur prévoit qu’au 21e siècle chaque individu pourra choisir son genre sans aucun rapport avec son sexe biologique de naissance, et les miracles de la chirurgie feront de la transsexualité un phénomène banal. ’L’invention prochaine de l’utérus artificiel pourrait permettre à chaque être humain de choisir de la porter ou non’, ajoute l’auteur.

L’Afrique, continent d’avenir

Dans son bouquin, Landing Savané prend le contre-pied des afro-pessimistes. Pour lui, ‘(…) malgré le discours alarmiste et le regard désabusé de la communauté internationale, voire de nombreux cadres intellectuels africains désorientés par les formations et conceptions acquises à l’extérieur du continent, l’Afrique continue son combat et n’arrête pas de secréter des démarches originales susceptibles de contribuer, à l’avenir, à sa totale réhabilitation’. Il fonde son espoir sur l’extrême jeunesse de la population africaine. ‘La natalité se maintient sur le continent à un niveau élevé, de telle sorte que, dans les prochaines décennies, l’Afrique, dont les enfants sont aujourd’hui interdits d’émigration légale, sera sollicitée par tous les continents pour leur fournir une main-d’œuvre qui sera devenue rare et précieuse’, prévoit-il. Pour l’auteur, ‘l’Afrique est, sans doute, le continent de l’avenir (…). Car (elle) pourrait être la seule région du monde à passer d’une civilisation agro-industrielle peu compétitive à la civilisation postindustrielle, en évitant le fardeau d’une industrialisation à la chinoise ou à l’indienne avec son lot de pollution et d’atteintes de toutes sortes à l’environnement’.

Landing Savané promet que ‘l’Afrique sera la divine surprise du 21e siècle’, car les pays d’Occident et d’Orient seront de plus en plus tentés de délocaliser, mais aussi à cause du renchérissement du coût de la main-d’œuvre dans les pays émergents ; ce qui favorisera l’Afrique. Il note également les progrès en matière d’éducation et de formation qui permettront à l’Afrique de rattraper son retard et d’autres potentialités dont le contient est porteur. Comme la jeunesse de sa population. ‘Selon les prévisions des Nations Unies, l’Afrique représentera en 2050 plus de 21 % de la population mondiale. Elle sera alors 3 fois plus peuplée que l’Europe. A cette date, sur les 1 833 millions de jeunes de moins de 15 ans que comptera la planète, 508 seront des Africains du sud du Sahara, soit un nombre 5 fois plus important que la jeunesse européenne’. C’est pourquoi Landing Savané milite pour la formation d’un gouvernement africain pour mieux faire face aux défis multiformes qui se dressent sur le développement du continent. Pour lui, ‘le déclin de l’Europe au 20e siècle ne fait qu’annoncer le déclin de l’ensemble de l’Occident, et le réveil de l’Afrique, plus encore que celui de la Chine, de l’Inde et du Brésil, devrait faciliter la réconciliation des hommes et des femmes de la planète à la fin du 21e siècle’.

Moustapha BARRY

Le grand tournant du siècle : Un regard africain sur le siècle des ruptures, par Landing Savané, 2008 Lafon/Maguilen, Paris-Dakar novembre 2008, 414 pages

Source: Walfadjri



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page