leral.net | S'informer en temps réel

La Cdc accusée de violation des dispositions du code électoral


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Octobre 2021 à 10:35 | | 0 commentaire(s)|

La Cdc accusée de violation des dispositions du code électoral
L’expert électoral pense que le ministre de l’Intérieur ou la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), ne laisseront pas la Caisse des Dépôts et consignations (Cdc) violer le code électoral. Car le Directeur général de la Cdc avait, dans un communiqué, fixé le samedi 30 octobre 2021 comme date butoir pour le dépôt de la caution.

Mais selon Ndiaga Sylla, cette décision n’est pas fondée sur le code électoral, ni sur l’arrêt fixant le montant de la caution. De plus, ce délai n’est pas non plus conforme à la pratique en la matière, précise M. Sylla. Le Directeur général du cabinet Ceelect rappelle que le quitus et l’attestation, établis par la Cdc et remis au mandataire, constituent des éléments du dossier de candidature et doivent être présentés au moment du dépôt des candidatures.

Il s’y ajoute, dit-il, que la Cdc reçoit un chèque de banque (émis par la banque et non par le client), par conséquent, elle est en mesure de disposer suffisamment de garanties de la disponibilité des fonds. Ainsi, Ndiaga Sylla ose croire qu’à défaut du ministère en charge des élections, la Cena veillera à ce que des correctifs nécessaires soient apportés sur ce délai. Le code électoral permet aux coalitions et partis de déposer leurs cautions jusqu’au dernier jour de dépôt des listes, informe "L'As".

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page