leral.net | S'informer en temps réel

La FPU veut apporter une réponse adéquate aux nouvelles formes de conflits

La Fédération pour la paix universelle (FPU) œuvre pour la paix mondiale. C’est une organisation qui a un projet de réforme en mettant en place une chambre inter-religieux. Cette chambre, selon le président de la Fédération pour la paix universelle (FPU) Bureau Sénégal Déthié Diouf, serait la réponse adéquate aux nouvelles formes de conflits qui minent le monde, particulièrement l’Afrique. Il s’exprimait ce jeudi, lors d’une conférence de presse à Dakar, pour la préparation du sommet africain 2018.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Janvier 2018 à 15:14 | | 0 commentaire(s)|

Dakar abritera le 1er sommet Africain des dirigeants pour la paix du 18 au 19 janvier 2018 au Centre international de Abdou Diouf (CICAD). En effet, la FPU promouvoir une Afrique unie, interdépendante et prospère. Dans un monde de tensions, de conflits et de guerres, la FPU milite pour la paix. Sur ce, par le biais de son président bureau Sénégal, Déthié Diouf, « la FPU met en place une chambre inter-religieux qui serait une réponse aux nouvelles formes de conflits ».

Pour le président, les conflits actuels à travers le monde sont en générales en majorité des conflits à tendances religieuses.

Le président du comité scientifique de ce sommet Omar Ndongo, pour sa part, insiste sur les valeurs. Il dit : « le sommet appelle les populations à retourner aux valeurs, à s’aimer, à s’entr'aider. On ne peut pas avoir de paix sans autant cultiver les bonnes valeurs ». Il a ajouté que « la paix est alors le chemin de développement ».

Dr Paterne Zinsou félicite le Sénégal de son soutien logistique pour le tenu du sommet qui aura du 18 au 19 janvier 2018 autour du thème « Nouvelle Afrique : Interdépendance, Prospérité Mutuelle et Valeurs Universelles ».

Attaque de Boffa Bayottes

En ce qui concerne l’affaire de la Casamance, « la FPU a mené des activités pour apporter de la paix à cette crise. Nous sommes en train de dérouler nos démarches pour être un garant moral », a dit le président. Même si le contexte actuel perturbe un peu les choses, il confie et avoue que  « quand il y a perte de vie humaine, il y a forcément des relations nouvelles mais nous continuons les contacts pour apporter une paix. Des gens de la MFDC sont engagés pour une paix définitive et je vous garantis que cette initiative est sincère. Enfin, nous pensons après le sommet, on aura des résultats beaucoup plus importants ».





Thierno Malick Ndiaye



Cliquez-ici pour regarder plus de videos