Leral.net - S'informer en temps réel

La caravane de la coalition Osez l'avenir en Casamance

Rédigé par leral.net le Jeudi 27 Juillet 2017 à 09:39 | | 0 commentaire(s)|

Me Aissata Tall Sall plaide pour le désenclavement de la zone


Voyager dans le sud du pays n’est pas chose facile, parce que, c’est une zone enclavée. C’est ce que veut combattre la tête liste de la Coalition « Osez l’Avenir » qui était en caravane dans la région de la Casamance.

 «Sedhiou fait partie du Sénégal, il n’est pas normal pour venir ici qu’on fasse deux jours. Sedhiou est enclavé, sans compter les manques d’infrastructure, hôpitaux, écoles, et nous voulons lutter contre cela » déclare-t-elle.

 Investi dans la liste départemental, Amadou Tidiane Diallo qu’ils ne seront pas des députés qui n’auront pas le courage de parler à l’Assemblée,  pour applaudir, « Nous ne serons pas les députés du Président de la république » dit-il.


A Goudomp, malgré l’heure tardive de la nuit, il y avait une forte  mobilisation, une 1ere pour l’édile de Podor. « C’est la première fois que je vienne ici à Goudomp,  ça sera une nuit historique que je n’oublierai pas, malgré l’heure tardive vous n’êtes pas affaiblis. L’assemblée nationale,  c’est l’institution importante qui contrôle le travail que fait le gouvernement » explique-t-elle.

Ainsi, elle fustige qu’au  Sénégal tout le monde croit que les députés sont là que pour applaudir, ou  sont là pour  aller prendre des pécules, des indemnités et partir. Parce que, en général, c’est ça qu’on voit. Nous, nous voulons des députés qui sont  courageux déterminés et debout,  qui vont applaudir que s’ils sont d’accords. Et des députés qui vont revenir tous les 3 mois pour rendre compte à la population. La politique est une chose très sérieuse qu’il ne faut pas laisser les mains des médiocres » martèle-t-elle.


Ensuite la caravane a aussi sillonné Bignona, Bounkiling avant de finir son périple dans le Fouladou à Kolda, vers 3 h du matin où la délégation a passé la nuit chez Matar Diaw qui a été investi sur la liste nationale. Dans la journée, faute de meeting, à cause du deuil national, elle a échangé avec les populations, les femmes, les jeunes, les artistes, des différentes localités, Madina Yoro Foula, Dabo, etc. Tous ont listé leurs doléances ceux des enseignant sont liées à la formation, le rappel et l’avancement.


Dans sa réponse Me Sall a indiqué, «aujourd’hui, le problème, ce n’est qu’on dise  au gouvernement de Macky Sall  de satisfaire vos doléances, mais seulement qu’il respecte sa signature. S’il respecte les engagements prit avec les enseignant depuis 2012, on n’en serait pas là, la parole d’un gouvernant doit être sacrée » peste-t-elle. Et de dire si un pays doit se développer, c’est par l’éducation à l’exemple de Singapour.
 

Les candidats ou coalition à la députation ne sont pas des ennemis, mais des adversaires le temps d’une campagne.  Parce que les cortèges de la coalition « Osez l’Avenir » de Me Aissata Sall et celle de « Taxaau Dakar » se sont rencontrés au niveau de Bounkiling. Et c’était des civilités des deux cotés avec des klaxons pour se saluer, la lionne de Podor en plein discours l’a écourté pour dire : « mes de la coalition Taxaau Dakar » je vous salue, bonne change à vous » lance-t-elle, sous les ovations du public.

 


 

Mor Diouf Leral.net avec Adama Aidara Kanté (vox pop)


Leral Titre de votre page