leral.net | S'informer en temps réel

La hausse des prix de production indexée : les meuniers pour un réajustement des prix du sac de farine

L'association des meuniers industriels du Sénégal a fait face à la presse pour dénoncer les conditions d'approvisionnement et de production de la filière. Ses membres ont invité à un ajustement des prix pour faire face à la flambée.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Septembre 2021 à 11:00 | | 0 commentaire(s)|

La hausse des prix de production indexée : les meuniers pour un réajustement  des prix du sac de farine
" La filière minière fait face depuis 2 ans à une forte dégradation des conditions d'approvisionnement et de production", soutient Pape Abdoulaye Djiguel, porte-parole du jour. Selon lui, les meuniers du Sénégal renouvellent leur attachement à la consolidation et la fortification du tissu industriel local.

"Malgré des difficultés accentuées et amplifiées depuis quelques mois, les meuniers du Sénégal privilégient le dialogue avec tous les acteurs de la chaîne de valeur qu'ils ont le devoir de servir, de soutenir et d'accompagner durablement", tient-il à préciser.

De son avis, la crise sanitaire générale et le dérèglement ont provoqué une profonde déstabilisation des prix de matières premières céréalières. "Partout dans le monde, la flambée des prix, la rétention des céréales de qualité et la spéculation se sont installées. Les cours mondiaux sont en hausse continue depuis 2019, passant de 147 mille Fcfa à 213 mille Fcfa la tonne. Ce qui a obligé la filière meunière à constamment ajuster son action pour garantir la continuité et éviter la rupture", fait-il savoir.

Et de renchérir : "Cependant, les espoirs de relance et de retour à la normale sont vains et la dégradation de la situation des industries s'est accentuée avec l'explosion des prix du transport maritime et l'indisponibilité des navires. Il s'y ajoute la prolongation des délais de livraison et l'application de taxes de certains pays à l'exportation de certains pays producteurs de blé. De sorte que la sonnette d'alarme a fait réagir les États partout dans le monde pour soutenir les industriels.

" Cette association indique toutefois que des actions sont entreprises. Mais, la faillite et la fermeture d'usines guettent toujours un pan important de l'économie et de l'emploi local. Il est urgent de ramener les industries meunières à l'équilibre. Il faut activer l'ultime levier d'ajustement en révisant le prix du sac de 50 kg de farine de blé. Le prix annoncé rejoint le plafond fixé en décembre 2017, au sortir des concertations nationales de la filière boulangère. La situation des cours mondiaux des blés est totalement indépendante des gouvernements et des industriels. C'est pourquoi, ils restent convaincus que tenir les politiques et les meuniers comme responsables est une erreur qui peut leur être fatale.

Rewmi



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page