leral.net | S'informer en temps réel

Lac de Guiers 2: Un lutteur décrié, mais fidèle à ses principes défensifs

On l'aime ou on ne l'aime pas. Mais Lac de Guiers 2 continue son bonhomme de chemin dans l'arène et n'a jusque là, concédé que deux défaites, dont une par décision contre Modou Lô, en une vingtaine de combats.


Rédigé par leral.net le Lundi 5 Avril 2021 à 14:12 | | 0 commentaire(s)|

Pour ceux qui se rappellent de Lac de Lac de Guiers 2, à ses débuts, lors du Championnat de Lutte avec Frappe (Claf), savent que beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Jeune, fringant, Lac ravageait tout sur son passage avec des enfourchements (song, plaquages) ou simpi (Tapha Tine, Yékini Junior), entre autres victimes.

Les victoires viennent et les enjeux sont assez importants pour changer Lac de Guiers 2 en un lutteur ultra défensif. Mais qui profitait de la moindre de son adversaire pour le contrer et le battre à plate couture. Le plus souvent par des plaquages, d'autant qu'il a bonne allonge. En plus d'être un gaucher dont la garde est d'habitude haute et naturelle. Difficile à contourner. Le plus souvent, c'est lui qui induit ses adversaires à commettre l'irréparable.

La descente aux enfers après Baboye

A y regarder de près, il avait battu Baboye, mais l'arbitre en avait décidé autrement, en donnant un non verdict. Et les critiques de pleuvoir sur Lac, qui entre-temps perd son mentor, Mama Bâ, dans un accident de voiture, à Saint-Louis.

Lac doute. Doute de ses capacités physiques, techniques et mentales. Sans compter les amateurs et ses détracteurs qui voulaient des prestations spectaculaires et offensives de sa part.

Gaston lui met la pression

Après son premier match nul contre Eumeu Sène, Gaston Mbengue lui "tend la perche" pour une clarification, mais avertit: "si tu ne luttes pas, n'attaques pas, je ne donnerai plus de combat", avait-il sermonné.

Entre temps, il avait fait match nul avec Modou Lô.

Premier changement tactique, première défaite

Lors de leur deuxième confrontation, Lac de Guiers 2 dont les oreilles sifflaient avec les menaces du promoteur et des "wakh sa khalat" de la rue, tente de changer sa manière de lutter. Offrant sur un terrain sableux du dimanche sa jambe gauche, que EUmeu Sène cherchait désespérément, du fait de la garde haute de son adversaire. Il 'en saisit et le plaquage était limpide. Lac venait de subir la première défaite de sa carrière.

Depuis lors, il était revenu à ses vieux amours, la défensive à outrance et tentative de contre si l’adversaire le lui permet. Même si le coup n'a pas réussi contre Modou (plus d'avertissements), il s'est ressaisi devant Yékini et Boy Niang2, lutteurs qu'il a pourtant battus avec la manière.

Pression et enjeu contre Eumeu Sène

C'était clair qu'il n'allait pas déroger à ses habitudes, pour ce combat qui scellait les retrouvailles entre les lutteurs et amateurs, sevrés par la Covid 19, depuis un an. Mais cette fois-ci, l'attente était plus que grande car il a fallu se taper quarante (40) minutes de balancements et de mimiques d'attaques. A croire qu'ils étaient soumis aux règles des mesures barrières édictées par les médecins pour la lutte contre la Covid-19. Aucun effort de part et d'autre et quand l'a touché pour la première fois, l'on pensait que le combat était lancé. Rien. Jusqu'à ce que Lac le touche sur l'oeil droit, avant d'enchaîner sur le nez et la bouche. Ce qui diminuera les ressources de son adversaire, réputé avoir une mauvaise garde. La pression et l'enjeu ont certes pesé sur son combat, mais Lac de Guiers 2 a été fidèle à ses principes. Lutter défensivement et advienne que pourra.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos