leral.net | S'informer en temps réel

Le Ps sur sa decision de soutenir Macky Sall: «Nous assumons, nous endossons et nous porterons la candidature de Macky Sall»

Le Parti socialiste ne présentera pas de candidat aux élections à venir. En lieu et place d’un candidat socialiste pur et dur, il soutiendra Macky Sall. Ainsi en a décidé le Bureau politique de samedi, après le Secrétariat exécutif de jeudi dernier.


Rédigé par leral.net le Lundi 30 Juillet 2018 à 12:01 | | 0 commentaire(s)|

Le Parti socialiste ne regrette nullement sa décision de s’effacer au profit de Macky Sall pour les élections présidentielles de février 2019 prochain. Preuve que cette décision ne changera pas, Abdoulaye Wilane, qui portait la parole du parti, au sortir d’une longue journée de discussions à huis-clos, dit que le parti assume. «Nous assumons, nous endossons, nous porterons la candidature de Macky Sall», a dit Abdoulaye Wilane, qui explique que le choix est normal et logique.

Il soutient en effet que le Ps est longtemps parti aux élections sous la bannière de coalitions. Ce, même avant de perdre le pouvoir. «Abdou Diouf avait souvent été investi par plusieurs partis. De 2000 à 2018, de Cpc à Benno Bokk Yakaar, en passant par Benno Siggil Senegaal, le Ps était toujours dans une coalition», a minimisé Abdoulaye Wilane, qui ajoute que le Ps est dans une coalition depuis 6 ans et il va rester logique avec lui-même. «A l’unanimité, les membres du Bureau politique élargi ont tous dit au secrétaire général du parti : déroulez, nous vous suivons. Nous ne sommes pas des souteneurs, encore moins des gens qui appuient, nous investissons le candidat Macky Sall. Nous assumons, nous endossons, nous porterons la candidature de Macky Sall», a dit Wilane.

«Ceux qui parlent sont des visiteurs du soir, des chasseurs de prime»

Au sujet de leurs camarades socialistes qui les accusent de vendre le parti à Macky Sall, il répond que l’ambition du Ps de conquérir le pouvoir est plus que jamais présente. Ceux qui parlent, c’est juste des gens qui s’étaient entêtés, qui ont fait des choix inintelligents ; et d’autres qui sont mêmes allés jusqu’à les insulter, en disant qu’ils ont vendu le parti au diable, qu’ils ont renoncé à la conquête du pouvoir. «Après la Ldr/Yessal de Modou Diagne Fada, d’autres forces sont en train de se préparer pour rejoindre Bby. Vous le saurez bientôt, parce qu’ils sont convaincus de ce que fait la coalition. Ceux qui parlent sont parmi ceux qui gazouillent et ils ont oublié que tout le monde sait qu’ils sont des visiteurs du soir. Ils sont des chasseurs de prime angoissés», cogne Wilane.

Vente des cartes : Matam et Dakar à la traîne

Au sujet de la vente des cartes qui étaient aussi inscrite dans les débats de samedi dernier, le député-maire de Kaffrine dit qu’en l’état actuel des choses, ils sont à 37% de cartes vendues. Il y a des zones comme la région de Matam où aucune carte n’a été vendue pour le moment et Dakar, la capitale, le bastion du maire de la ville de Dakar (exclu du parti), où les responsables ont rencontré des difficultés diverses, selon le porte-parole du Ps.





Les Echos



Cliquez-ici pour regarder plus de videos