leral.net | S'informer en temps réel

Le Réseau des enseignants de l’Apr divisé: Le conseiller du Président, Mahmoud Saleh, principal accusé

Rien ne va au sein du Réseau national des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr). Face à la presse, les camarades de Matar Thioune ont dénoncé ce qu’ils appellent une bataille de positionnement, pour des intérêts purement individualistes.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Mars 2021 à 12:50 | | 0 commentaire(s)|

Le Réseau des enseignants de l’Apr divisé: Le conseiller du Président, Mahmoud Saleh, principal accusé
« Nous voudrions attirer l’attention du président de la République sur une situation qui perdure au sein du Réseau national depuis quelques années. Nous avons constaté des lobbies et autres pratiques malsaines, aux fins de positionnement personnels et personnalisés et pour des intérêts purement individualistes. Cette situation a fait que des camps se sont créés ça et là ; chacun essayant, à sa manière, d’activer autour de soi, des leviers d’influence et de parrainage pouvant jouer en sa faveur pour le poste de coordonnateur national », a déclaré a dit Ramatoulaye Diallo Ndiaye.

« Ce qui fait que depuis quelques temps, des rencontres tant physiques que virtuelles, orchestrées par d’éminentes personnalités de notre parti telles que le directeur de cabinet du président de la République, se tiennent avec une poignée de membres du réseau qui, faut-il le signaler, n’ont pas plus de légitimité, de légalité, de représentativité, encore moins de compétences intellectuelles que les milliers d’autres enseignants, à travers tout le pays, qui ont joué leur partition pour l’élection du Président Macky Sall en 2012 et pour sa réélection en 2019 », a-t-elle ajouté.

Ces enseignants, qui demandent l’arbitrage du chef de l’Etat, accusent Mahmoud Saleh d’être à l’origine de cette division. « Nous disons à ces opportunistes que cette forfaiture ne passera pas et demandons par la même occasion, au Président de notre parti de mettre fin à tout cela. Maintenant, nous venons avec des propositions concrètes : faire un maillage national en se rendant dans toutes les communes. Par ailleurs, les responsables communaux et départementaux vont travailler en toute synergie pour mettre en place la coordination nationale », ont ajouté Matar Thioune et Cie.

« L’As »



Cliquez-ici pour regarder plus de videos